L’indice de vitesse du pneu : rôle et signification

L’indice de vitesse du pneu n’est pas une notion familière de la plupart des automobilistes. Pourtant, cette indication est présente sur chaque pneumatique et elle revêt une importance capitale.
Il est donc important de savoir repérer cet indice, mais également de l’interpréter. En effet, un conducteur qui ne respecterait pas les préconisations de cet élément prendrait le risque d’un accident aux conséquences potentiellement graves.

« Comment choisir l'indice de vitesse du pneu ? ». Il est primordial de comprendre qu’au regard de cet indice, tous les pneus ne peuvent pas être montés sur n’importe quel véhicule. Ceci, dans certains cas que nous verrons plus bas, est même rigoureusement interdit par la loi.

Pour avoir la certitude de ne pas commettre d’erreur et rouler en toute tranquillité, il est préférable de se rendre dans l’un des centres First Stop.
Nos spécialistes vous y réservent le meilleur accueil, et vous pouvez compter sur leur expérience et leur savoir-faire pour déterminer le type de pneus qui correspond le mieux à votre véhicule.

Pour un excellent rapport qualité-prix, vous reprenez la route dans des conditions de confort et de sécurité optimales.

 

L’importance du pneu


Sans que l’on en ait forcément conscience, le pneu est l’un des éléments les plus importants des véhicules. Il est en effet garant d’énormément d’éléments : la vitesse, la trajectoire et également du freinage. Au regard de ces éléments, on comprend pourquoi il est indispensable à la sécurité des usagers de la route.
Voici quelles sont ses multiples fonctions.

Il supporte le véhicule


On ne le réalise pas toujours, mais le pneu est le seul élément de la voiture qui est en contact avec le sol. Il supporte donc plus de 50 fois son poids, ce qui donne une idée de la résistance qu’il doit avoir. Tout au long des trajets, il supporte des transferts de charge très importants, quand l’auto freine ou accélère.

 

Il permet à la voiture de rouler

 

Le pneu est naturellement l’élément indispensable pour que la voiture puisse se déplacer. Indépendamment des conditions météorologiques ou des différents revêtements de la route, il doit garder un niveau de performance intact.


Il guide l’automobile

 

Que la voiture soit engagée sur une voie rapide traditionnelle ou sur un chemin de campagne parsemé de terre et de cailloux, le pneu est là pour assurer la stabilité de sa trajectoire.
Cette stabilité est grandement supportée par la pression des pneus. Celle-ci doit être contrôlée à intervalles réguliers (tous les mois en moyenne, et avant chaque départ pour un long trajet).

 

Il amortit les chocs

 

Durant toute sa durée de vie, le pneu absorbe les centaines de millions de chocs causés par les obstacles ou les irrégularités des voies de circulation. Ceci est rendu possible par la souplesse de sa matière première et permet au conducteur et à ses passagers d’effectuer des trajets dans de bonnes condition de confort et de sécurité.

 

La durée de vie du pneu

 

Il n’existe pas de vérité universelle à ce sujet, car beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte. La qualité du produit est bien entendu la première d’entre eux : on trouve ainsi sur le marché des pneus de qualité médiocre, qui en côtoient d’autres d’excellentes factures.

Le type de conduite joue également un rôle : il est acquis qu’un conducteur « sportif » a tendance à user ses pneus plus rapidement qu’un autre, plutôt adepte de souplesse et de vitesse réduite.

Les conditions climatiques ainsi que le type de revêtements (autoroutes, pavés, voies non goudronnées...) influent enfin sur la durée de vie des pneumatiques.

 

L’indice de vitesse du pneu

 

Avant toute chose, attardons-nous sur la signification de cet indice de vitesse du pneu. Il s’agit de la vitesse maximale pour laquelle un pneumatique est homologué. Il est représenté par une lettre, qui correspond à une vitesse maximum supportée.
Très logiquement, deux lettres distinctes supposent des différences entre les deux indices de vitesse du pneu.

Par exemple, l’indice de vitesse T signifie que le pneu ne doit pas être soumis à une vitesse supérieure à 190 km/h.
Il existe naturellement un tableau qui récapitule toutes les correspondances. Il reprend classiquement toutes les lettres de l’alphabet, avec quelques petites nuances pour la lettre A (A1, A2, A3... et ainsi de suite jusqu’à A8) et l’apparition de la mention ZR. Cette dernière concerne les pneus très haut de gamme, qui peuvent supporter des vitesses supérieures à 240 km/h.


Un indice à respecter

 

Il ne faut jamais perdre de vue que si la vitesse du véhicule dépasse celle qui est tolérée par le pneu, celui-ci est susceptible d’éclater. Lorsque ce phénomène survient alors que la voiture se déplace à très vive allure, il peut avoir des conséquences extrêmement graves.

Il est donc capital d’adopter des pneus dotés d’indices de vitesse homologués par le constructeur de la voiture. Il est rigoureusement interdit par la loi d’avoir sur son automobile des pneus d’un indice inférieur à celui recommandé.

L’indice de vitesse des pneus ne s’applique que si ces derniers sont en bon état de fonctionnement. Il n’est pas possible de s’y référer avec un pneumatique sous-gonflé, endommagé ou nettement usé.

 

Où le trouve-t-on ?

 

On trouve logiquement l’indice de vitesse d’un pneu sur le côté de celui-ci. Il y côtoie toute une série de chiffres et de lettres qu’il faut absolument connaître, pour éviter de les confondre les uns avec les autres.

Prenons un exemple concret, avec la mention 205/55 R16 91H :
 

  • Le premier chiffre, 205, indique la largeur du pneu, exprimée en millimètres ;

  • Le second chiffre, 55, est un pourcentage entre la hauteur du pneu et sa largeur ;

  • La première lettre, R, indique que dans ce cas, il s’agit d’un pneu radial, réputé pour avoir une grande durée de vie et être écoénergétique ;

  • Le chiffre juste à droite, 16, est le diamètre intérieur. Attention, il s’agit cette fois de pouces et non de millimètres ;

  • Le dernier chiffre, 91, est l’indice de charge, c’est-à-dire le poids maximal que le pneu peut supporter.
    Il existe là aussi un tableau de correspondances : à titre d’exemple, ce 91 signifie que le pneu peut supporter 615 kilos. Les quatre pneus peuvent donc en totalité supporter un poids de 2460 kilos (entre ceux du véhicule, des occupants et d’éventuelles autres charges) ;

  • Enfin, située à l’extrême droite (cela évite de se méprendre à son sujet), on trouve la lettre correspondant à l’indice de vitesse du pneu.

 

A ceux qui se demandent de façon très légitime :  « Quel est l'indice de vitesse pour ma voiture ? », sachez que cette information figure dans le carnet d'entretien du véhicule.

Vous voulez en voir plus ? Retour à tous les Conseils pneus