Changer ses amortisseurs : confort et sécurité

Il est important d’avoir des amortisseurs en bon état, clés de voûte d’une bonne suspension. Leur rôle est d’absorber les chocs issus d’une conduite sur route irrégulière : ce sont donc eux qui vous permettent de rouler en toute sécurité, mais aussi de bénéficier d’un certain confort de conduite.  

 

Changer ses amortisseurs : pourquoi, quand, comment? Voici les indications que nous vous donnons chez First Stop.

 

 

Mieux comprendre ses amortisseurs

 

Le rôle des amortisseurs

 

Les amortisseurs de voiture se situent au-dessus des roues et complètent l’action des ressorts de suspension. Ces derniers maintiennent vos roues en contact avec le sol, tandis que les amortisseurs empêchent leurs rebonds. Vous l’aurez compris, le remplacement de l'amortisseur avant ou arrière doit régulièrement être réalisé pour

 

  • Limiter les chocs et donc restreindre l’usure de votre véhicule ;
  • Préserver vos pneus ;
  • Vous assurer une bonne tenue de route ;
  • Vous permettre de rouler en toute sécurité ;
  • Optimiser votre confort de conduite.

 

Identifier un problème d’amortisseurs

 

Différents éléments doivent vous alerter quant à un possible dysfonctionnement de vos amortisseurs :

 

  • Une tenue de route amoindrie ;
  • Une usure rapide des pneus ;
  • Des rebonds conséquents face aux reliefs de la route ;
  • Une fuite d’huile ;
  • Des difficultés à contrôler votre véhicule ;
  • Des grincements.

 

En cas de conduite brusque ou si votre véhicule est souvent chargé, vous risquez d’abîmer vos amortisseurs plus rapidement… Faites-y attention ! 

 

 

Quand changer ses amortisseurs avant et arrière ?

 

Si vous remarquez l’un des effets mentionnés précédemment, rendez-vous au garage First Stop le plus proche pour faire vérifier vos amortisseurs. Même si leur changement n’intervient généralement pas en deçà de 70 000 kilomètres, il est nécessaire de faire vérifier leur état tous les 20 000 kilomètres. Si vous roulez peu, une simple analyse annuelle s’impose ! 

 

Nous vous recommandons la prudence : en plus d’user prématurément vos pneus et d’impacter votre confort de conduite, rouler avec des amortisseurs en mauvais état augmente les risques d’aquaplaning.

 

 

Remplacement des amortisseurs : les étapes 

 

Pour changer vos amortisseurs avant ou arrière, nos experts First Stop suivent un processus clair : 

 

  1. Soulever la voiture au moyen de chandelles placées sous le véhicule pour rendre les amortisseurs accessibles ;
  2. Retirer la roue concernée en dévissant les écrous ;
  3. Ôter l’amortisseur défectueux, une étape fastidieuse particulièrement s’il ne se laisse pas manipuler facilement ;
  4. Monter le nouvel amortisseur ;
  5. Remettre la roue.

 

 

Foire aux questions

 

Mes amortisseurs ont plus de 70 000 kilomètres. Dois-je les changer ?

 

Pas nécessairement. S’ils ont été vérifiés l’année passée, rien ne presse ! La durée de vie des amortisseurs peut très bien atteindre les 150 000 kilomètres.

 

Quels sont les types d’amortisseurs disponibles sur le marché ?

 

Les amortisseurs à huile sont les plus classiques. Ils se basent sur un principe de déplacement de liquide pour amortir les chocs. 

 

Plus récents, les amortisseurs à gaz sont puissants mais onéreux. Ils sont plutôt adaptés à des usages spécifiques (voitures de course, 4x4…).

 

Comment augmenter la durée de vie de mes amortisseurs ? 

 

Vos amortisseurs vont inévitablement s’user. Il vous est toutefois possible de les épargner, notamment en adoptant une conduite souple et en ralentissant à l’approche de nids-de-poule et de dos d’âne.

 

Des amortisseurs en mauvais état sont synonyme d’usage prématuré des pneus, d’inconfort de conduite et de risques d’aquaplaning. Pour éviter tout cela, faites les vérifier dans le centre First Stop le plus proche. Vous pourrez ainsi profiter d’un prix compétitif pour des prestations de qualité