Pneus hiver ou 4 saisons : à chaque modèle ses avantages... et ses inconvénients

Choisir entre pneus hiver et 4 saisons concerne tous les automobilistes. Si cette question est fréquemment posée, c’est parce que sa réponse n’a rien d’évidente. En effet, chacun de ces équipements possède d’indéniables atouts, et également quelques inconvénients.
Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons étudier en détail leurs caractéristiques, que ce soit au niveau de leur composition, de leur structure et de leurs performances.

Afin de vous faire assister dans votre choix, la meilleure chose à faire est de vous rendre dans un centre First Stop. Tous nos garagistes possèdent l’expérience nécessaire pour vous conseiller et vous équiper avec les pneus dont vous avez réellement besoin.

Pour un rapport qualité-prix très compétitif, nos techniciens prennent en charge le montage des nouveaux pneus, pour pouvoir rouler dans des conditions de sécurité optimales.

 

Les pneus hiver


Les pneus hiver (ou neige), malgré ce que pourrait laisser supposer leur nom, ne conviennent pas uniquement quand la neige recouvre les routes. On estime au contraire que lorsque la température chute sous les 7°, il est recommandé de les adopter, au détriment des pneus été.

La composition

La gomme qui caractérise les pneus hiver est très différente de celle des pneus été. En effet, on trouve notamment de la silice, qui a pour effet de rendre le caoutchouc très souple, même dans des conditions particulièrement extrêmes.

On estime ainsi qu’ils gardent leur souplesse (et donc leur efficacité) jusqu’à -20° environ.


La structure

A l’œil nu, il est facile de déterminer ce qui rend ces pneumatiques si particuliers :

 

  • La bande de roulement, c’est-à-dire la partie du pneu en contact avec le sol, est dotée d’un grand nombre de lamelles. Celles-ci permettent de conserver une bonne adhérence sur la neige et le verglas ;
  •  On note également la présence d’entailles, qui permettent une accroche optimale sur sol humide ou détrempé ;
  • La quantité très conséquente de rainures transversales favorise l’évacuation d’eau ou de neige. Il en est de même pour leur sculpture directionnelle en V, sous forme de chevrons. L’adhérence en virage ou en cas de freinage reste très satisfaisante, alors que les risques d’aquaplaning sont limités.


Les avantages et inconvénients


Au moment de choisir entre pneus hiver ou 4 saisons, il faut garder à l’esprit que les premiers disposent de performances exceptionnelles par temps froid ou quand les conditions climatiques se dégradent.
 

Malheureusement, il s’agit d’un équipement très peu polyvalent : quand les températures passent au-dessus des 7°, il n’est plus aussi performant, loin s’en faut.


Utiliser des pneus hiver en été est ainsi fortement déconseillé : cela accélère leur usure de façon vertigineuse, et il a été démontré que cela augmentait sensiblement la distance de freinage.
 

Ainsi, il n’est pas raisonnable de posséder seulement des pneus hiver. Ils doivent être associés à un autre jeu de pneumatiques, avec les conséquences financières que cela induit.


Les pneus 4 saisons


Ils comptent chaque année un nombre croissant de fans, qui rechignent à l’idée de changer de pneumatiques tous les six mois.
Ils représentent un parfait compromis entre pneus été et hiver, sans pour autant atteindre le niveau d’excellence de chacun d’entre eux lors des périodes concernées.


La composition

A l’image du pneu hiver, on trouve du silice dans la composition du pneu 4 saisons, mais en proportion moindre. Il en résulte un caoutchouc à la fois mi-souple mi-rigide, qui ne perd pas en adhérence quand les températures chutent sous le fameux seuil des 7°.

 

La structure

Afin de pouvoir rouler dans de bonnes conditions de sécurité quelle que soit la saison, la structure des pneus 4 saisons est un mélange entre celle des pneus été et celle des pneus hiver :

 

  • Les rainures sont en nombre important, mais elles sont à la fois transversales (à l’image des pneus hiver) et longitudinales (comme sur les pneumatiques dévolus à l’été). L’eau ou la neige sont ainsi évacués de façon efficace.
  • Les lamelles, qui permettent d’accrocher sur des revêtements difficiles comme la neige et le verglas, sont présentes, mais en nombre moins important que sur les pneus hiver. C’est exactement la même chose quant à la présence d’entailles, qui permettent de conserver une adhérence satisfaisante sur sol mouillé.


Les avantages et inconvénients


Indéniablement, quand on se demande que choisir entre pneus hiver et pneus 4 saisons, il convient de souligner que ces derniers sont extrêmement polyvalents. Ils sont incontestablement plus performants en hiver que les pneus été, et plus confortables et économiques que des pneus hiver en été.
 

En conservant les mêmes pneumatiques toute l’année, ce sont des frais de changement et de stockage qui sont évités. Du point de vue du confort de conduite, les bruits de roulement sont assez faibles.
 

Les pneus 4 saisons ont en revanche les défauts de leurs qualités. En cas de conditions climatiques très défavorables, avec par exemple d’importantes chutes de neige, ils sont nettement moins performants que les pneus hiver.
Si cela ne se produit qu’une ou deux fois par an, cela peut être surmonté. Mais c’est en revanche un réel souci si vous devez régulièrement faire face à ce contexte.


Pneus hiver ou 4 saisons : les conclusions


Nous avons vu quelles différences existent entre les pneus neige et les pneus 4 saisons.  Pourtant, il n’y a pas réellement de réponse universelle à ce choix cornélien. Tout dépend finalement des conditions auxquelles vous êtes confronté en tant que conducteur.
 

  •  Si vous habitez par exemple en ville et dans le sud de la France, là où les hivers ne sont pas réputés pour leur rudesse, le choix du pneu 4 saisons semble le plus pertinent.

Soyez toutefois vigilant à la question suivante : est-ce que mes pneus 4 saisons sont homologués hiver ? Au moment de faire votre choix, vérifiez  la présence du marquage 3PMSF (une petite chaîne de montagnes dans laquelle est dessiné un flocon de neige), qui indique que le pneu est compatible avec la nouvelle loi Montagne.
Ceci est un avantage indéniable, car cela signifie que vous pourrez circuler sans restriction dans tous les départements de France, même au cœur de l’hiver.

 

  • En revanche, si vous vivez dans une zone rurale ou montagneuse et que les voies de circulations sont régulièrement difficiles, il convient de vous orienter vers les pneus neige. En terme d’adhérence et de sécurité routière, aucun autre équipement ne soutient la comparaison.

Vous voulez en voir plus ? Retour à tous les Conseils pneus