Gonflage et pression des pneus : les conseils First Stop

Le gonflage des pneus fait partie intégrante de l’entretien du véhicule. L’immense majorité des automobilistes savent pertinemment que le contrôle de la pression doit être fait à intervalles réguliers. Mais paradoxalement, peu le font aussi souvent que cela est recommandé.

Pour être convaincu de la nécessité de vérifier la pression des pneumatiques, il suffit de savoir que ces derniers sont avant tout endommagés parce qu’ils ne sont pas suffisamment vérifiés de ce point de vue.
De surcroît, rouler avec des pneus qui ne sont pas correctement gonflés est un risque pour votre propre sécurité, mais pas seulement. Ceci est également un comportement coûteux et peu écologique. Enfin, le plaisir que vous ressentez à conduire votre voiture est également altéré.


« Quelle pression mettre dans les pneus ? », « Comment gonfler les pneus de sa voiture ? ». Pour en avoir le cœur net et ne pas commettre d’impairs, mieux vaut s’en remettre au savoir-faire des techniciens des centres First Stop.
Ils possèdent toutes les compétences nécessaires pour évaluer la pression des pneus de chaque véhicule, en fonction de son modèle et de ce qui est préconisé. Pour rouler l’esprit tranquille, n’hésitez pas à vous rendre dans l’un de nos garages.

Quand contrôler la pression ?

 

Tous les spécialistes s’accordent sur le fait que la pression des pneus doit être contrôlée tous les mois. Il faut savoir que cette pression, au fur et à mesure que vous utilisez votre véhicule, chute inexorablement. Ainsi, le risque est réel de rouler avec des pneus sous-gonflés si la vérification n’est pas effectuée à intervalles réguliers.

Il est également fortement conseillé de faire un contrôle (et le cas échéant un gonflage) avant chaque départ en vacances, d’autant plus si celui-ci est synonyme d’un nombre important de kilomètres à parcourir. Ceci est également d’actualité si la voiture, pour une raison ou pour une autre, est nettement plus chargée que d’habitude.

Le spécialiste qui effectue le contrôle de la pression va le faire quand le véhicule est froid. Dans le cas contraire, cela fausse la mesure. D’autre part, il tient également compte de la différence entre les pressions recommandées à l’avant et à l’arrière du véhicule.

Il faut savoir que le gonflage des pneus d'une voiture chargée demande des ajustements : le technicien va également s’enquérir du contexte dans lequel vous vous préparez à rouler.
Enfin, les conditions météorologiques jouent également un rôle, car avec des températures hivernales, la perte de pression est plus importante.

Encore une fois, n’hésitez pas à confier votre automobile à l’un de nos garagistes, qui connaissent et maîtrisent parfaitement chacun de ces critères.
 

 

Gonflage des pneus : pourquoi est-il important ?


Gardez à l’esprit que mesurer la pression de ses pneus « de temps en temps » n’est pas suffisant. Ne remettez pas à plus tard ce contrôle : comme nous allons le voir, il est essentiel à plus d’un titre.

 

Pour la sécurité

 

Une pression qui n'est pas optimale équivaut à un risque pour le conducteur, ses passagers mais également, il ne faut pas l’oublier, pour les autres usagers de la route. Que la pression soit inférieure ou supérieure aux recommandations constitue un danger : dans ce cas, les pneus ne peuvent plus remplir efficacement leurs fonctions.
 

Le sous-gonflage

 

Ici, la pression est inférieure à celle qu’elle devrait être. La distance de freinage, c’est-à-dire le nombre de mètres que le véhicule met à s’arrêter quand le conducteur appuie sur la pédale de frein, est considérablement augmentée.
On imagine dès lors les conséquences pour le véhicule qui précède ou, pire encore, pour le piéton qui se présente devant nous.

Ceci est encore plus vrai en cas de conduite sur sol mouillé. Enfin, le risque d’aquaplanning, et donc de perte totale de contrôle du véhicule, est bien plus important avec des pneumatiques sous-gonflés.

 

Le sur-gonflage

 

Des pneus trop gonflés n’adhèrent pas au sol de façon efficiente. La tenue de route de la voiture en pâtit, avec tous les risques que cela induit. La bande de roulement, c’est-à-dire la partie du pneu qui est en contact direct avec le sol, a tendance à s’user de manière prématurée.

Enfin, si les voies que vous empruntez ne sont pas en parfait état, le danger d’un éclatement de pneu est plus important si sa pression est supérieure à ce qui est préconisé.

 

Pour votre portefeuille

 

Un pneu qui est sous-gonflé va s’user plus rapidement, alors qu’un autre sur-gonflé va le faire de manière irrégulière. Dans un cas comme dans l’autre, cela signifie que vous devrez procéder à des changements plus régulièrement. Pour vous convaincre, il suffit de savoir qu’en moyenne, un gonflage des pneus régulier augmente leur durée de vie de 7500 kiomètres.

En termes d’économie, une pression trop basse a également des conséquences sur les dépenses en carburant : un véhicule avec des pneus sous-gonflés, en effet, consomme davantage sur une même distance.

 

Pour l’environnement

 

Une pression qui n’est pas optimale, même de façon minime, entraîne une résistance au roulement accrue. Ceci, nous l’avons dit, a des conséquences sur la consommation de carburant, et donc sur les quantités de CO2 émises.
Un bon gonflage des pneus est donc essentiel pour réduire son empreinte carbone.

 

Une conduite plus agréable

 

Il est impossible de conduire sereinement si l’on ressent que le véhicule ne répond pas bien à ses différentes actions. Pour un confort optimisé, faites contrôler la pression de vos pneus régulièrement : conduire (re)deviendra un plaisir !
 

 

Quelques conseils

 

  • Si vous vous préparez à emprunter une voie rapide pendant plus de deux heures, il est recommandé de prévoir une pression légèrement supérieure à la normale (+0,3 bar).

  • Si vous disposez d'une caravane, sachez que les pneus de celles-ci doivent avoir une préssion de 3 bars environ.
    Les pneus de la voiture en charge de tracter, quant à eux, doivent avoir une pression de +0,4 bar par rapport à ce qui est habituellement recommandé.

  • Il ne faut jamais dégonfler un pneu chaud. S'il existe un surgonflage, arrêtez-vous pour lui laisser le temps de refroidir.
  • Lorsque vous inspectez vos pneus, profitez-en pour bien observer s'ils ne comportent pas un défaut (entaille, craquelure, boursuflure, hernie...). Si cela est le cas, amenez le plus rapidement le véhicule dans un garage First Stop.

Vous voulez en voir plus ? Retour à tous les Conseils pneus