Les chaussettes pour pneus

Les chaussettes pour pneus de voiture sont des enveloppes en polyester qui recouvrent l’intégralité de la bande de roulement. Elles permettent au véhicule de conserver de l’adhérence et de la motricité quand le besoin s’en fait sentir. La distance de freinage, quant à elle, est également améliorée.

 

Mettre des chaussettes pour pneus est une solution envisageable quand les conditions de circulation sont dégradées, que ce soit en raison de la neige ou du verglas. Comme nous le verrons, ces équipements comportent certains avantages, qui séduisent un nombre croissant d’automobilistes.

Attention cependant, ces équipements peuvent ne pas convenir dans des conditions extrêmes, où il est préférable de se tourner vers d’autres solutions... Ainsi, si vous vous demandez quand rouler avec des chaînes, il est évident que celles-ci sont plus adaptées en cas d'enneigement spectaculaire.

Quand faut-il utiliser des chaussettes ?

 

En hiver et sur la neige, l’efficacité des chaussettes pour pneus est réelle. Mais ce n’est pas pour autant qu’elles peuvent être utilisées quelles que soient les conditions. En effet, en cas d’enneigement extrêmement important, elles perdent une partie de leurs propriétés et ne garantissent donc pas une sécurité optimale.

 

Les chaussettes apparaissent idéales pour un usage essentiellement urbain, avec un enneigement moyen ou faible. Elles conviennent pour une utilisation occasionnelle, d’autant plus qu’en règle générale, leur vitesse est limitée à 50 km/h.
A ce sujet, il convient toutefois de rester vigilant : même si le véhicule répond mieux quand il en est équipé, il fait toujours redoubler de vigilance quand les conditions de circulation ne sont pas idéales.

 

Comment monter des chaussettes  pneus ?

 

On touche ici à l’un des avantages indéniables de cet équipement : sa simplicité d’utilisation, qui lui confère un avantage certain par rapport aux chaînes, réputées difficiles à installer.

Le montage des chaussettes pour pneus ne prend tout au plus que quelques minutes. Il ne nécessite pas non plus d’outils ou de matériels supplémentaires. A l’exception de l’équipement lui-même, tout juste peut-on vous conseiller de porter une paire de gants au moment de l’installation, pour vous protéger du froid.


Le mode d’emploi

Les chaussettes doivent toujours être installées sur les roues motrices, car ce sont elles qui entraînent le véhicule. En règle générale, il s’agit des pneumatiques situes à l’avant. Il existe des exceptions dans le cas d’une propulsion arrière (les chaussettes sont alors placées sur les pneus correspondants) ou pour les 4x4 (dans ce cas, pour éviter une dégradation de l’adhérence, il est préférable que les quatre roues soient équipées).

 

Pour installer les chaussettes, le véhicule doit être garé sur une surface plane. Le frein à main doit naturellement être activé. Si le montage s’effectue sur la voie publique, n’oubliez pas de revêtir un gilet réfléchissant.

 

Voici les différentes étapes :

  1. Placez la chaussette sur le dessus de la roue et déroulez-là jusqu’au milieu de celle-ci ;

  2. Il est important, à ce moment-là, que la chaussette soit bien positionnée. Veillez à ce que la bande de roulement de la chaussette corresponde à la bande de roulement du pneumatique ;

  3. Ajustez la chaussette pour la centrer sur la face avant ;

  4. Mettez le contact du véhicule et avancez-le d’un mètre environ, de telle sorte que la roue se trouve au-dessus de la chaussette ;

  5. Enfilez l’autre moitié de la chaussette. Soyez vigilant : elle doit couvrir l’intégralité du pneumatique en étant centrée.

 

Vous avez simplement maintenant à renouveler l’opération pour le deuxième pneu. Il est naturellement possible pour gagner du temps de placer en même temps les deux équipements sur la première moitié des deux roues motrices, puis d’avancer pour poser ensuite les secondes moitiés.


L’entretien

Lorsque vous avez terminé de les utiliser, les chaussettes sont lavables en machine. Une fois sèches, vous pouvez les replacer dans le coffre : elles sont prêtes à servir à nouveau si neige ou verglas se manifeste.

 

 

Quelques conseils

  • Lorsque la voiture est équipée de chaussettes, il convient d’éviter les démarrages et freinages trop intenses, qui risqueraient de détériorer le tissu ;

  • Quand il n’y a plus de neige ou de verglas sur la chaussée, il faut rapidement ôter les chaussettes. Sans cela, le risque de déchirure est important ;

  • La taille des chaussettes pour pneus est une donnée importante. Avant de procéder à l’achat, pensez à noter les dimensions des pneus de votre voiture, qui sont indiquées sur leur flanc. Vous aurez ainsi toutes les informations en mains pour vous procurer une taille de chaussettes compatible.


Les avantages et inconvénients

Comme pour tous les équipements, ces chaussettes  possèdent des atouts indéniables... mais également des inconvénients. Voici un petit résumé pour vous aider à y voir plus clair.


Les avantages

  • On l’a compris, la facilité d’installation des chaussettes est un plus évident, surtout si on la compare à celle des chaînes :

  • Ce sont des équipements performants, que ce soit sur neige ou verglas, tant que les conditions ne sont pas dantesques ;

  • Si le prix des chaussettes est variable en fonction de leur qualité, il s’agit d’un équipement relativement peu onéreux ;

  • Elles sont peu encombrantes et faciles à transporter : on peut ainsi avoir une paire de chaussettes pour pneus en permanence dans son coffre, sans que cela ne prenne trop de place ;

  • Elles assurent un confort de conduite appréciable, puisqu’elles ne génèrent ni bruit ni vibration.


Les inconvénients

  • On l’a compris, les chaussettes perdent leur efficacité si l’enneigement est exceptionnel. Dans le même ordre d’idées, certaines ne sont pas performantes sur une pente trop raide.

  • D’une manière générale, les chaussettes sont fragiles. A l’exception de quelques modèles, il ne faut donc jamais les utiliser sur une route sèche ;

  • Certaines marques de chaussettes bas de gamme ne sont pas homologuées au niveau du panneau B26. Ce panneau représente une roue équipée de chaînes, sur fond bleu. Il indique que pour pouvoir emprunter une voie de circulation, la présence d’équipements sur au moins deux roues motrices est indispensable.

Vous voulez en voir plus ? Retour à tous les Conseils pneus