Freinage abs

Freinage ABS : définition et avantages

Le freinage ABS d’une voiture est familier de la majeure partie des automobilistes. Généralement, ces derniers savent si leur véhicule en est équipé et connaissent globalement son utilité. Peu nombreux, cependant, sont ceux qui maîtrisent réellement son rôle et comment il fonctionne.

 

Ceci constitue un paradoxe car l’ABS est sans aucun doute l’une des innovations les plus marquantes des dernières décennies en terme d’aide à la conduite. Il constitue ainsi un plus indéniable dans le cadre de la sécurité routière, puisqu’il permet au conducteur de conserver le contrôle de son véhicule lors d’un freinage particulièrement violent.

 

Mais aussi utile qu’il soit, ce système n’est pas à l’abri d’une défaillance. Il existe dans ce cas un voyant présent sur le tableau de bord, qui permet de signaler une anomalie. Il est impératif de bien l’identifier pour pouvoir réagir rapidement s’il se manifeste.

 

Lorsque cela se produit, inutile de vouloir se lancer soi-même dans un diagnostic ou une réparation. Ce serait la quasi-certitude de faire une erreur ou de commettre une mauvaise manipulation, aux conséquences potentiellement fâcheuses.

 

Au contraire, la bonne attitude dans ces conditions consiste à emmener rapidement la voiture dans un centre First Stop. Tous nos garagistes maîtrisent à la perfection la complexité de l’ABS. Pour un rapport qualité-prix irréprochable, ils cernent l’origine du problème et procèdent à une réparation. Vous avez ainsi la certitude de rouler à bord d’un véhicule présentant toutes les garanties au niveau de la sécurité.

Le système de freinage ABS

"C'est quoi l'ABS sur une voiture ?" est une question que se posent fréquemment les automobilistes. L’ABS est le système anti-blocage des roues. Il tire son nom de l’Allemagne, d’où il est originaire (AntiBlockierSystem), et il est parfois connu en France sous l’abréviation ABR.

 

Si le conducteur, pour une raison ou pour une autre, est contraint d’effectuer un freinage d’urgence, le freinage ABS empêche les roues de se bloquer. Ceci est particulièrement important, car lorsque cela se produit, il devient impossible de maîtriser la trajectoire de la voiture. Les risques de collision ou d’accident sont alors très nettement accrus.

 

Ce système permet de réduire considérablement la distance que met le véhicule pour s’arrêter, et grâce à lui, il est possible de conserver la maîtrise du véhicule même en cas de conditions météorologiques défavorables (neige, verglas, pluie...)

 

Depuis 2004 et l’entrée en vigueur d’une règlementation européenne, l’ABS est obligatoire sur tous les véhicules neufs. Aujourd’hui, il est donc présent dans la grande majorité des automobiles en circulation.

abs freinage

Le fonctionnement

 

Comment freiner avec des freins ABS ? Il n’est pas réellement nécessaire de se poser cette question, car le système fonctionne sans intervention du conducteur. Ce sont en quelque sorte les circonstances qui le décident.

Si l’automobile est équipée du freinage ABS, chacune de ses roues dispose d’un capteur. Ce dernier envoie en permanence à un calculateur des informations relatives à la vitesse de rotation des roues.

 

Si le calculateur détecte qu’une roue se bloque suite à un freinage particulièrement intense, il réagit instantanément en diminuant la pression hydraulique sur la roue en question. Celle-ci peut donc tourner à nouveau et retrouver de l’adhérence. Une fois que ceci est fait, le système continue de freiner, mais de manière proportionnée pour éviter un nouveau blocage.

 

Le freinage ABS et l’ESP (Electronic Stability Program) sont parfois confondus alors qu’ils n’ont rien à voir. Ce dernier, en effet, a pour but de modifier la trajectoire de l’automobile s’il détecte qu’elle est anormale.

 

Dans le même ordre d’idée, il convient de différencier l’ABS de l’aide au freinage d’urgence, plus connue sous le nom d’AFU. Celle-ci permet au conducteur de freiner à pleine puissance instantanément, alors qu’en règle générale, même en cas de nécessité absolue, nous n’appuyons pas au maximum sur la pédale de frein.

Le voyant ABS

Si le système de freinage ABS est défaillant, il existe pour le signaler un témoin présent sur le tableau de bord de la voiture. Il est facilement identifiable, et il n’y a pas de risque de le confondre avec un autre voyant. Il prend la forme d’un cercle, au centre duquel sont inscrites les trois lettres ABS. A gauche et à droite, on trouve deux arcs de cercle continus.

Sa couleur est variable en fonction des marques et des modèles de voiture. Il peut ainsi être orange ou rouge.

 

Pourquoi s’allume-t-il ?

 

Quand le voyant ABS s’allume, cela ne constitue pas une bonne nouvelle pour le conducteur, puisqu’il signifie que le système ne fonctionne pas. Bien évidemment, nous ne sommes pas confrontés tous les jours à une situation qui exige un freinage d’urgence. Pourtant, il ne faut surtout pas tarder à réagir et remettre à plus tard une visite dans un garage First Stop. Ne perdez jamais de vue qu’un véhicule qui circule sans ABS ne dispose pas de conditions de sécurité optimales.

 

Voici les causes susceptibles d’avoir déclenché l’apparition du voyant :

 

- Le capteur de vitesse est endommagé. Un garagiste possède un oscilloscope ou un appareil de diagnostic pour s’en assurer. Il est également possible que le capteur ait été recouvert de saletés ou de poussières. Dans ce cas, il convient de le nettoyer. A noter que dans ce cas, il est possible que le voyant s’allume puis s’éteigne alternativement ;

 

- S’il existe un défaut d’approvisionnement du bloc hydraulique, il n’y a pas d’autre solution que de le remplacer, car cela représente un risque pour la sécurité du conducteur et de ses passagers. Le constat est le même si ce défaut d’approvisionnement concerne le calculateur ;

 

- Le calculateur est défaillant : dans ce cas, il n’y a pas d’autre alternative que de s’en remettre à l’expertise d’un professionnel de chez First Stop ; 

 

- Un court-circuit, un défaut de liaison ou un faisceau qui aurait été coupé peuvent être à l’origine de l’apparition du voyant. Grâce à un multimètre, un technicien est capable de déterminer si l’un de ces éléments est en cause ;

 

- De manière plus anodine, un simple fusible grillé peut être responsable de ce souci. Il suffit simplement de le remplacer pour que la situation revienne à la normale.

BESOIN DE FAIRE UN DEVIS ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.