Le montage des pneus : tout ce qu’il faut savoir

Le montage des pneus sur une voiture peut intervenir lors de plusieurs circonstances. Il est nécessaire quand les pneus déjà présents sur le véhicule arrivent en fin de vie, et qu’il serait imprudent de continuer à rouler dans ces conditions. Il est également possible que le conducteur soit victime d’une crevaison, ce qui entraîne un changement dans l’urgence.

Bien entendu, si la voiture est équipée d’un cric et d’une roue de secours, il est envisageable de procéder soi-même au remplacement de la roue hors d’usage. Mais ceci, bien entendu, est une mesure temporaire.
Il ne faut pas perdre de vue que dans tous les cas, le montage des pneus n’est pas une opération anodine, qui consiste simplement à enlever une roue et à en placer une autre. Il existe en effet toute une série de contrôles à effectuer : la géométrie, l’équilibrage, la pression...

En cas de nécessité, n’hésitez surtout pas à vous rendre dans l’un des garages First Stop pour un montage de pneus. Nos techniciens connaissent parfaitement la technique pour un changement dans les règles de l’art. Très rapidement et pour un rapport qualité-prix extrêmement compétitif, vous reprenez la route dans des conditions de confort et de sécurité optimales.

 

La longévité des pneus

 

Il est impossible de prévoir à l’avance la durée de vie d’un pneu. Trop de facteurs entrent en jeu pour cela : sa qualité intrinsèque, le type de voiture, le style de conduite, l’état des voies de circulation empruntées, les conditions climatiques...

A tous ces éléments, il convient d’en ajouter un autre, particulièrement important : en fonction du soin apporté au pneu par le propriétaire de la voiture, sa longévité connaît des différences importantes.

 

 

Quelques repères

 

Il ne faut généralement pas calculer la durée de vie d’un pneu en fonction de son âge. C’est logiquement le nombre de kilomètres parcourus qui fait foi dans ce domaine. Quelques conseils néanmoins :

 

  • Si le pneu a été installé il y a plus de cinq ans, le conducteur doit rester vigilant et le faire contrôler chaque année par un professionnel ;

  • Si le pneu a été fabriqué il y a plus de dix ans, peu importe le nombre de kilomètres effectués. Même s’il est en apparence en bon état, il convient de procéder à un remplacement. Cette recommandation vaut également pour la roue de secours ;

  • Nous l’avons évoqué, il faut absolument prendre soin de vos pneus. Le contrôle de la pression doit ainsi être effectué tous les mois, sans exception. Rouler avec un pneu sous-gonflé, au-delà des problèmes de sécurité que cela induit, entraîne une usure plus rapide du pneumatique.  


Soyez également attentif à la géométrie, au parallélisme et à l’usure de la bande de roulement. Faites ainsi contrôler ces éléments chez First Stop par un technicien dûment habilité, dans l’un de nos centres de montage de pneus.
On estime qu’en règle générale, un pneu dont on a pris soin peut rouler 7500 kilomètres de plus !
 

 

Pourquoi les pneus s’abiment-ils ?

 

Au-delà de l’âge, face auquel on ne peut rien, plusieurs éléments ont une incidence sur l’usure des pneus. Si nous sommes impuissants face à certains, il est possible en revanche de changer son comportement pour conserver plus longtemps des pièces en bon état.

 

L’état des routes

 

Quand nous roulons, nos pneus sont soumis quotidiennement à des centaines ou des milliers de chocs. S’ils sont souvent anodins individuellement, c’est l’accumulation qui finit par nuire à leur longévité.

Les nids de poule, les obstacles, les objets parfois tranchants que l’on retrouve à terre : tous ces éléments nuisent à vos pneumatiques. Dans le cadre d’une conduite urbaine, les trottoirs et les ralentisseurs sont dans le même cas.

 

Les conditions climatiques

 

De manière générale, les pneus n’apprécient pas les conditions extrêmes, notamment liées au froid. Les températures très fraîches, la neige ou le verglas ont ainsi des répercussions négatives sur l’espérance de vie des pneus.

Il en est de même pour la pluie ou, en cas de fortes chaleurs, pour les rayons du soleil : il est préférable de ne pas laisser son véhicule exposé toute la journée lors des très chaudes périodes estivales.

 

Le style de conduite

 

Une personne qui a une conduite sportive use ses pneus plus rapidement qu’une autre. On entend par « conduite sportive » une vitesse souvent excessive, des démarrages particulièrement soudains et brusques, des freinages très appuyés ou encore une allure trop rapide sur des routes en mauvais état.

Le conducteur, s’il détecte une anomalie dans la tenue de route, ou encore s’il entend un bruit ou ressent une vibration, doit en tenir compte et consulter un garagiste. Ne rien faire est le meilleur moyen pour aggraver le problème.

 

Les erreurs à ne pas commettre

 

Enfin, certains comportements ne se contentent pas de nuire à l’espérance de vie des pneumatiques. Ils sont aussi susceptibles de mettre en danger les occupants du véhicule, mais également les autres usagers de la route. Ainsi, il ne faut jamais :
 

  • Utiliser un pneu dont l’indice de vitesse est inférieur à celui recommandé par le constructeur ;

  • Dépasser l’indice de charge indiqué sur le pneu ;

  • Monter sur la voiture des types de pneus différents ;

  • Utiliser des roues avec des jantes non compatibles ;  

  • Conduire en hiver avec des pneus conçus pour l’été.

     

Le montage des pneus

 

Lorsque vous vous rendez chez First Stop pour effectuer le montage de vos pneus, nos techniciens vont effectuer toute une série d’opérations et de contrôles. Le but est de vous permettre de repartir rapidement, avec l’assurance de rouler en toute sécurité.

Voici ce qui est réalisé :

 

  • La dépose de l’ancienne roue et la pose de la nouvelle ;
  • L’équilibrage de la roue ;
  • Le changement de la valve ;
  • Le gonflage du pneu à la pression recommandée ;
  • Le contrôle de la géométrie ;
  • Le brossage des faces d’appuis.

 

Quelques précisions :

 

  • La valve est un élément qui est continuellement soumis à diverses pressions et chocs extérieurs. Au fil des kilomètres, elle se détériore et dans certains cas, elle n’assure plus l’étanchéité du pneu. C’est pourquoi elle est remplacée lors du montage.

  • L’équilibrage est une phase cruciale du montage des pneus. Cela consiste à répartir de façon uniforme la masse autour de l’axe de rotation. Si cela n’est pas correctement réalisé, le véhicule sera soumis à des vibrations particulièrement désagréables.
    En outre, un mauvais équilibrage entraîne une usure anormalement rapide des pneus et des différents éléments de suspension et de direction.


Au regard de ces éléments, il est clair que changer de pneus n'est pas à la portée du premier venu, quand on souhaite que cela soit fait dans les règles de l'art.
Quels que soient vos besoins en la matière, nos experts sont qualifiés pour satisfaire toutes vos demandes : montage de pneus hiver ou neige, de pneus été, de pneus sur jante... Le tout en respectant les préconisations propres à chaque modèle, pour optimiser la sécurité de tous.


Les pneus neufs à l’arrière

 

Si, lors du montage des pneus, seulement deux ont été changés, le professionnel de chez First Stop va positionner systématiquement les neufs à l’arrière. En effet, ces derniers sont les garants d’une bonne trajectoire, de l’adhérence et du freinage. Les risques d’éclatement du pneu ou d’aquaplanning sont ainsi moins élevés.

Naturellement, si les deux pneus qui doivent être changés sont sur l’essieu avant, notre garagiste va placer ceux placés à l’arrière (mais en bon état) à l’avant, et installer les deux exemplaires neufs sur l’essieu arrière.

 

Vous voulez en voir plus ? Retour à tous les Conseils pneus