Chaînes pour pneus : indispensables lors de conditions météorologiques extrêmes

Les chaînes pour pneus de voiture sont connues de l’immense majorité des automobilistes. Chaque année, à l’approche de l’hiver, les conditions de circulation se dégradent : les routes deviennent glissantes et les risques d’accident ou de collision sont accrus. Il est alors temps de s’équiper en conséquence. Il y va de la sécurité du conducteur du véhicule et de ses passagers, mais également de celle des autres usagers.

 

Lorsque les conditions deviennent difficiles, les chaînes sont une solution qui mérite d’être considérée. Comme tous les équipements, elles comportent des avantages indéniables, mais également des inconvénients. Nous verrons également qu’il existe des alternatives pertinentes pour rouler sereinement quand une couche de neige recouvre la chaussée.

Les chaînes pour pneus de voiture

 

Les chaînes peuvent être utilisées sur les routes enneigées ou verglacées. Conçues à partir de maillons de métal qui recouvrent le pneu, elles permettent au véhicule de retrouver de l’adhérence. Ainsi, le conducteur conserve la maîtrise de son véhicule et de bonnes conditions de freinage.

 

Quand faut-il mettre les chaînes ?

 

Naturellement, on ne roule pas toute l’année avec des chaînes. Elles ne doivent être montées que lorsque les circonstances le demandent. Voici les différents cas de figure...

Quand la loi l’exige

 

Il est fréquent, sur les routes donnant accès aux stations de sport d’hiver, que le conducteur soit confronté au panneau B26. Derrière cette appellation absconse se cache un symbole connu de la plupart des usagers : présent en bordure de chaussée, il représente, sur fond bleu, un pneu équipé de chaînes.

 

Cela signifie que sur cette portion, les équipements spéciaux sont obligatoires.

 

Cette obligation prend fin à l’apparition du panneau B44, qui reprend exactement le même dessin, mais barré d’une large bande oblique de couleur rouge.

Si vous roulez en pneus été

 

Bon nombre de conducteurs conservent leurs pneus été d’un bout à l’autre de l’année, sans se soucier de la dégradation des conditions de circulation hivernales. Il s’agit d’une erreur, car on estime qu’en dessous de 7°, ces pneumatiques ne remplissent plus leur fonction de manière efficiente.

 

Dans des conditions hivernales, le pneu été entraîne un allongement des distances de freinage. Sa motricité est réduite et il accélère mal, car sa bande de roulement n’est absolument pas adaptée au verglas ou à la neige...

Les avantages des chaînes

 

Leur atout principal se résume à leur efficacité : elles sont extrêmement efficaces, même lorsque les conditions de circulation sont fortement dégradées. Aucun autre équipement n’est aussi performant en la matière. Les maillons qui les composent s’agrippent à la neige et cassent la glace.

 

Certaines comportent des maillons en acier pour optimiser l’adhérence.

 

Bon à savoir : Il ne faut jamais utiliser les chaînes sur du bitume sec. Ainsi, lorsque les conditions reviennent à la normale, il convient de stopper le véhicule pour les enlever.

Comment les monter ?

 

Monter des chaînes sur pneus n’a rien d’évident. Et avant même de procéder à l’opération, bon nombre de questions se posent... « Les chaînes neige sont-elles pour pneu avant ou arrière ? », « Les chaînes neige se montent-elles sur 2 ou 4 pneus ? »...

De manière générale, la règle est la suivante : il faut toujours monter les chaînes sur les roues motrices du véhicule. Naturellement, il existe quelques cas de figure à considérer :

 

  • Si vous possédez un 4x4, toutes les roues doivent être équipées ;
  • Si votre véhicule dispose d’une propulsion avant, ce sont les roues avant qui doivent être chaînées ;
  • Si c’est une propulsion arrière, il faut chaîner les roues arrière, voire l’intégralité pour optimiser la sécurité.

 

Attention : tous les véhicules ne sont pas « chaînables ». C’est le cas si le passage de roue est particulièrement faible (en clair, l’espace entre la roue et la carrosserie doit être suffisant). Les chaînes, dans ce cas, pourraient alors sérieusement endommager la voiture. Pour en avoir le cœur net, il convient de se référer au carnet d’entretien.

Les inconvénients des chaînes

 

  • A moins d’être un expert particulièrement rompu à l’exercice, un montage rapide de chaînes neige pour pneus est illusoire. En effet, l'opération est le plus souvent laborieuse, car ces équipements ne sont pas aisés à installer.
    De surcroît, cela se fait fréquemment dans des conditions climatiques difficiles, voire la nuit, ce qui n’aide évidemment pas.
  • La vitesse d’un véhicule équipé de chaînes est limitée. Le conducteur, en règle générale, ne doit jamais excéder les 50 km/h.
  • La conduite avec des chaînes n’est jamais très agréable, car elles entraînent toutes sortes de bruits et de vibrations. Cela devient très incommodant lors de trajets qui demandent davantage de calme et de concentration que d’ordinaire.

 

Les alternatives

 

Compte-tenu des inconvénients décrits ci-dessus, on peut être tenté d’avoir recours à d’autres solutions quand les conditions météorologiques de dégradent.

Les chaussettes

 

Il existe des protections textiles qui enveloppent totalement le pneu et qui représentent, sous certaines conditions, un compromis intéressant : ce sont les fameuses chaussettes.
Elles sont faciles à installer et sont en général moins onéreuses que les chaînes. Les chaussettes sont également compatibles avec tous les véhicules. En revanche, elles n’offrent pas la même efficacité, loin s’en faut.

 

Il faut donc les prendre en considération pour des trajets urbains, sur des routes peu enneigées, et pour une utilisation occasionnelle. Sur sol sec, elles doivent être rapidement retirées, car le risque de déchirure est réel.

Les pneus neige

 

La gomme de ces pneumatiques est sensiblement plus souple que celle des pneus été. Les rainures sont nettement plus profondes et la bande de roulement est équipée de lamelles : ainsi, la tenue de route et la motricité sont largement améliorées.

 

En dehors de sa structure, très différente, un pneu neige est reconnaissable grâce au logo présent sur son flanc : une petite chaîne de montagne à trois pics, dans laquelle on trouve un pictogramme représentant un flocon de neige.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces pneus hiver ne sont pas uniquement dévolus aux conditions extrêmes, quand une épaisse couche de neige recouvre la route. Il est conseillé de les utiliser lorsque l’on constate les premières chutes significatives des températures, sous les 7° environ.

Avec des pneus neige, les chaînes ne sont pas obligatoires. Il n’est néanmoins pas interdit de coupler ces deux options, bien au contraire. Mais cela n’est nécessaire que dans des conditions météorologiques très dégradées.

 

N’hésitez pas à vous rendre dans l’un des garages First Stop pour considérer cette option. Nos experts vous conseilleront et vous guideront dans le choix des pneus neige, en fonction de votre véhicule et de vos habitudes de conduite.
Ils peuvent également s’occuper du montage des pneus, pour vous permettre de rouler dans des conditions de sécurité optimales, même au plus fort de l’hiver.

Vous voulez en voir plus ? Retour à tous les Conseils pneus