Voyants voiture

voyant

Voyants de voiture : à quoi correspondent-ils ?

Les voyants de voiture sont présents sur le tableau de bord du véhicule et se regroupent en trois catégories : les voyants de signalisation, les voyants d’alerte et les voyants d’alarme. Pour éviter tout ennui mécanique sérieux, il est indispensable de bien les connaître et de savoir les interpréter.
Si certains d’entre eux sont suffisamment explicites, d’autres, au contraire, méritent que l’on s’y attarde. Il est également important de bien comprendre quelle est la différence entre un voyant orange et un voyant rouge. Petit tour d’horizon pour vous aider à y voir plus clair. 

Les voyants de signalisation

Ce type de voyants ne témoigne pas d’un souci quelconque. Ils sont liés au fonctionnement du dispositif d’éclairage du véhicule et peuvent avoir différentes couleurs. Grâce à eux, le conducteur peut immédiatement recevoir des informations sur le type de phares utilisé. Cela revêt une importance certaine, car chaque dispositif doit être choisi en fonction de circonstances précises.


 

Le voyant clignotant

Il en existe de deux sortes, selon que l’on tourne à gauche ou à droite. Le voyant clignotant est représenté par une flèche, et s’éteint automatiquement quand le volant revient en position initiale.


Le voyant des feux de position


Ce voyant s’allume lorsque sont utilisés les feux de position. Ces feux permettent à son propre véhicule d’être vu, notamment dans le noir ou dans des conditions climatiques non optimales, mais pas au conducteur de mieux voir.

 

Le voyant des feux de croisement


Les feux de croisement sont généralement utilisés quand la luminosité commence à se réduire ou lorsque les conditions météorologiques laissent à désirer. Leur portée est d’au moins trente mètres et ils peuvent être utilisés lorsque l’on croise une voiture, sans risque d’éblouir l’autre conducteur (le feu de croisement droit éclaire davantage que le gauche).
 

Le voyant des feux de route


Les feux de route sont à utiliser en cas de conduite de nuit sur une route, mais également dans une agglomération dépourvue d’éclairage. Ils sont également surnommés « plein phares » et se caractérisent par leur puissance. Ainsi, vous avez l’obligation de revenir aux feux de croisement quand vous croisez un autre véhicule ou lorsque vous en suivez un.
 

Le voyant des phares antibrouillard arrière


Très logiquement, ce voyant s’allume lorsque le feu antibrouillard arrière est en fonction. Il doit être utilisé en cas de conditions climatiques très difficiles (brouillard, bien entendu, mais également des chutes de neige importantes ou de fortes pluies). C’est seulement dans cette situation qu’il doit être actionné, car sa luminosité est très importante et il pourrait éblouir le conducteur qui suit.
En général, il n’y en a qu’un seul sur une voiture.



Le voyant des phares antibrouillard avant


Ils sont comme leur nom l’indique situés à l’avant du véhicule. A la différence des phares antibrouillard arrière, ils doivent servir pour être vu mais également pour voir. Ils sont au nombre de deux, sont puissants et dirigés vers le sol. Ainsi, il n’y a pas de risque d’éblouir un automobiliste arrivant en face.

 

 Le voyant des feux de détresse


Ils ont pour seul objectif d’alerter les autres automobilistes d’un danger imminent. C’est donc dans ce cas seulement qu’ils doivent être utilisés. C’est notamment le cas en cas de ralentissement brutal ou d’un arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence d’une voie rapide.
Ils sont plus communément appelés « warnings ».

Les voyants d’alerte

Ils sont de couleur jaune ou orange et signalent une anomalie. Ce type de voyant ne doit pas être pris à la légère et vous laisser sans réaction : sans cela, un souci au départ bénin peut prendre des proportions beaucoup plus importantes.
Faites confiance aux techniciens de nos centres First Stop pour vous aider à trouver l’origine du problème et y remédier. Quelle que soit votre voiture, quel que soit son modèle, ils possèdent le savoir-faire et l’expérience nécessaires pour cela.


 

Le voyant niveau de carburant

Il est en général connu de tous les automobilistes. Lorsqu’il s’allume, cela signifie que le réservoir du véhicule ne contient plus beaucoup de carburant. La voiture ne peut plus rouler que durant un nombre de kilomètres restreint, qui varie en fonction de la marque et du modèle. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas perdre de temps avant de se rendre dans une station-service.

Le voyant de pression des pneus

Ici, une baisse de pression a été constatée dans au moins l’un des quatre pneus de la voiture. Il faut rapidement faire contrôler la pression pour déterminer l’origine de l’anomalie. Si le voyant reste allumé après que la pression a été modifiée, il convient de faire appel à un technicien spécialisé.

Le voyant moteur

Pourquoi le voyant moteur clignote ou s’allume ? C’est le cas quand il existe un problème dans le système d’échappement. Cela a pour conséquence de générer davantage de pollution. Pour déterminer à coup sûr l’origine du souci, il faut faire appel à un garagiste.

Le voyant niveau de préchauffage moteur

Sa présence signifie qu’il y a un souci lié aux bougies de préchauffage de la voiture. Il n’existe que sur les véhicules diesel.

 

Le voyant d’alerte d’ampoule défectueuse

Ce voyant indique que l’une des ampoules du véhicule ne fonctionne plus. On peut alors vérifier un à un tous les feux, afin de déterminer lequel fait défaut. Il faut alors procéder rapidement au remplacement de l’ampoule responsable du problème.

Le voyant d’usure des plaquettes de frein

C’est le signal manifeste d’une usure des plaquettes de frein. Il s’agit d’une alerte à ne pas prendre à la légère. Rendez-vous rapidement dans un centre First Stop afin de procéder au changement.
 

Le voyant de défaillance de l'ESP

Il indique que le dispositif Electronic Stability Program ne fonctionne plus. L’ESP constitue une aide à la conduite qui corrige la trajectoire du véhicule dans un virage mal amorcé, ou lorsque le système détecte une perte de contrôle de la voiture.

Le voyant de désactivation de l'ESP

Dans ce cas, le conducteur a tout simplement appuyé sur le bouton prévu pour ne plus utiliser l’option d’aide à la conduite.


 Le voyant de désactivation de l’airbag passager

Il se manifeste quand l’un des usagers de la voiture a désactivé l’airbag destiné au passager avant du véhicule.


Le voyant de dysfonctionnement de l’airbag passager

Il apparaît si l’usager a tout simplement oublié de réactiver l’airbag passager. Mais un problème, généralement électrique, peut également en être la cause.


Le voyant d’alerte de franchissement de ligne

Seuls les véhicules récents sont équipés de ce dispositif de sécurité. De manière concrète, le voyant avertit le conducteur quand la voiture franchit une ligne au sol sans que le conducteur n’ait au préalable utilisé son clignotant. Si ce dernier ne réagit pas, le système agit sur les freins ou corrige la direction du véhicule.

 

Le voyant de dégivrage de la lunette arrière

Le voyant s’allume quand l’usager décide de se débarrasser de la buée ou du givre situé sur la vitre arrière.

 

Le voyant de dysfonctionnement de l’ABS

Quand il s’allume, cela indique que l’antiblocage des roues en cas de freinage n’est pas assuré. Cela n’empêche pas la pédale de frein d’être opérationnelle, mais il est conseillé de présenter au plus vite son véhicule à un professionnel.


Le voyant d'alerte de niveau d'AdBlue

Ici, la quantité d’AdBlue présente dans le réservoir tend à devenir insuffisante. Rappelons que l’AdBlue est un liquide dont l’objectif est de limiter la pollution issue de la combustion du gazole. Il convient de rester vigilant, car s’il est en général possible de rouler de nombreux kilomètres après que le voyant s’est allumé, une voiture sans AdBlue refuse de démarrer.

Les voyants d’alarme

Ils sont de couleur rouge, et ils alertent l’usager d’un danger imminent. Dans ce cas, il est conseillé de stopper le véhicule le plus rapidement possible.

Le voyant d'anomalie de transmission

Dans ce cas, la transmission automatique de la voiture est défaillante. Il s’agit d’un problème potentiellement sérieux, qui doit être confié à un spécialiste.

 

Le voyant de charge de batterie

Ce voyant indique que l’alimentation électrique du véhicule connaît des problèmes. La batterie, l’alternateur ou le régulateur peuvent être en cause. Il faut alors se rendre dans un atelier spécialisé, en prenant garde de ne pas utiliser les équipements gourmands en électricité (climatisation, auto-radio…)

 

Le voyant de défaillance de la direction assistée

Un problème est décelé au niveau de la direction assistée du véhicule, que celle-ci soit électrique, hydraulique ou électrohydraulique. Il s’agit dans tous les cas d’un souci complexe, qu’il convient de faire examiner par un professionnel.


Le voyant de pression d’huile moteur

Quand le voyant d’huile s’allume, cela signifie que la quantité d’huile présente dans le moteur n’est pas suffisante. Les différentes pièces peuvent ainsi se frotter les unes aux autres et s’user prématurément. Ce voyant doit être pris très au sérieux, car une telle situation peut aboutir à une casse moteur.

 

Le voyant de surchauffe de l’huile moteur
 

L’huile assurant le bon fonctionnement du moteur atteint une température trop élevée. Cela entraîne généralement une perte de puissance du véhicule, qui ne doit surtout pas être prise à la légère, car elle peut déboucher sur des dégâts très importants.

 

Le voyant de température du liquide de refroidissement

Ici aussi, ce voyant indique un souci très sérieux, dans la mesure où soit la température est trop élevée, soit le niveau du liquide de refroidissement est trop bas. Il convient dans tous les cas de faire appel très rapidement à un expert qualifié.


 Le voyant de liquide de frein

Une anomalie est signalée au niveau des freins. Il est fort possible que le niveau de liquide de frein ne soit pas suffisant.

 

Le voyant de dysfonctionnement de l’antivol

C’est un voyant qui se manifeste quand la clé qui est insérée dans le démarreur n’est pas reconnue. Le souci peut venir de la clé ou de la colonne de direction. Dans le premier cas, le conducteur doit se rendre dans une concession de la marque du véhicule, seule autorisée à effectuer un double de ce type de clé.


Le voyant de frein à main

Il indique tout simplement que le frein à main est toujours utilisé et n’a pas été desserré par l’usager.



Le voyant de portières ouverte

Il donne l’indication aux différents usagers du véhicule qu’une des portières de la voiture n’est pas correctement fermée. S’il est excessivement simple de résoudre le problème, il est très important de le faire sans attendre.

 

Le voyant de capot / coffre ouvert

Ici, le voyant indique que le capot / coffre n’a pas été correctement refermé, ou bien qu’il a été tout simplement ouvert.

 

Le voyant de ceinture non attachée
 

Le fait que le conducteur ou l’un des passagers n’a pas attaché sa ceinture de sécurité entraîne l’apparition de ce voyant. Ceci est en général accompagné d’un signal sonore.
Si le conducteur est seul dans le véhicule mais qu’un sac assez lourd a été posé sur le siège passager, le système peut considérer qu’une personne est assise à ses côtés : dans ce cas, le voyant s’allume également.

 

Besoin de faire un devis ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.