voyant moteur rouge

moteur

Voyant moteur rouge : signification et causes possibles

Le voyant moteur de couleur rouge sur le tableau de bord représente une alarme très sérieuse, parmi les plus redoutées chez les usagers. Dans ce cas, c’est un danger imminent qui menace le véhicule, qui peut subir des dommages très importants, voire irrémédiables, si l’on n’adopte pas la bonne réaction.

Quoi qu’il en soit, plusieurs causes sont susceptibles d’avoir entraîné l’apparition de ce témoin. Il est illusoire de vouloir identifier ou résoudre l’anomalie si l’on n’est pas un professionnel qualifié. C’est pourquoi il est indispensable, dans ce cas de figure, de confier votre véhicule à l’un des experts des garages First Stop. Leurs connaissances et leur expérience constituent la meilleure des garanties pour déterminer l’origine du dysfonctionnement. Forts de ce constat, ils savent dès lors quelle est la conduite à tenir et quelle(s) pièces(s)doivent être réparées ou changées.

Pour un rapport qualité-prix compétitif, vous récupérez votre véhicule débarrassé de ce témoin inquiétant, et vous voilà reparti pour une conduite empreinte de sérénité et tranquillité.

Voyant moteur : apparence et significations

Le voyant moteur fait partie des nombreux logos présents sur le tableau de bord d’une voiture. Il est cependant assez facilement identifiable et il a peu de risques d’être confondu avec un autre. Son design, en effet, assez unique : il est représenté par un bloc moteur vu de profil.

La difficulté, en ce qui le concerne, est qu’il peut se manifester de plusieurs façons, chacune ayant sa propre signification. Une bonne interprétation se révèle précieuse, car l’attitude à adopter, selon les situations, n’est pas la même.


 

Le voyant moteur rouge


L’autre donnée à prendre en compte est que ce témoin peut varier d’un véhicule à l’autre, en fonction de la marque ou du modèle. Ainsi, dans certains cas, le voyant n’apparaît qu’en jaune ou en orange. Mais dans d’autres, le voyant moteur rouge est susceptible de se manifester. Ici, la distinction est relativement simple : en effet, cette couleur est un signal d’alarme. Il n’y a donc pas à tergiverser si cela se produit. Un dysfonctionnement grave, qui peut potentiellement entraîner de très graves dommages, a été décelé. Il faut garer la voiture le plus rapidement possible et faire appel à une dépanneuse. Continuer à rouler dans ce cas de figure pourrait avoir des conséquences irrémédiables, allant jusqu’à une casse moteur. La sécurité du conducteur et des passagers peut même être remise en cause.
La conclusion est rigoureusement identique si le voyant moteur rouge clignote ou s’il est accompagné de la mention STOP.

Les autres interprétations


Parallèlement au voyant moteur rouge, le témoin peut apparaître de plusieurs façons. Nous verrons qu’à chaque apparence correspond un signal d’alerte bien précis. Pourquoi le voyant moteur reste allumé ? Pourquoi le voyant moteur clignote ? Nous allons apporter des éclaircissements à chacun de ces cas de figure.

- Quand le voyant reste allumé en orange, il est possible de continuer la conduite. Mais pas question de se lancer pour autant dans un long trajet. Si la longévité de la voiture n’est pas immédiatement remise en cause, il faut impérativement l’amener dans un centre First Stop, afin qu’un professionnel détermine l’origine de l’alerte. Ceci est indispensable afin d’éviter que le souci ne s’aggrave au fil des jours ou des kilomètres.

- Si le voyant est fixe, reste allumé en permanence (comme dans le cas précédent) mais que cela s’accompagne d’une baisse des performances de l’automobile, il convient de réagir sans tarder. En effet, le système a découvert un dysfonctionnement qui l’a conduit à passer en mode dégradé. Le moteur est ainsi protégé contre une casse, mais cette situation, bien entendu, ne doit pas durer. Sauf si un garage First Stop est à proximité immédiate, il est plus que conseillé de faire remorquer la voiture.

- Si le voyant est de couleur orange et clignote en permanence, c’est le signe d’un souci au niveau du pot catalytique. Celui-ci est peut-être en surchauffe ou tout simplement endommagé. La conduite à tenir, dans ce cas, ne souffre d’aucune ambiguïté : il faut garer la voiture immédiatement sur le bas-côté, sans que cela ne représente un danger pour les autres usagers. Une dépanneuse amènera alors le véhicule vers le centre First Stop le plus proche.

Continuer sa route dans ce cas précis pourrait entraîner des dommages définitifs au niveau du pot catalytique, voire un incendie, susceptible de se propager à l’habitacle. On le voit, cela correspond à une alarme d’un haut niveau de gravité. Dans les voitures où il existe un voyant moteur rouge, c’est ce cas de figure qui va entraîner son apparition.

- Enfin, il peut arriver que le témoin moteur apparaisse fixement en orange mais finisse pas s’éteindre, sans aucune intervention de votre part. C’est ici le signe d’un défaut ponctuel, qui s’est manifesté durant une période de trois cycles d’affilée (un cycle est constitué du démarrage, du fait de rouler et par la coupure du moteur).
Le calculateur de la voiture va garder temporairement en mémoire cet incident, qui pourra être lu par un professionnel à l’aide d’une valise de diagnostic. En revanche, s’il ne se reproduit pas durant un certain laps de temps, il sera effacé.

Les causes possibles

L’une des difficultés, quand il existe une défaillance du système de gestion du moteur, est que les causes sont nombreuses. Il est inutile, voire dangereux pour la longévité de la voiture, de se lancer dans une analyse ou une réparation. La meilleure chose à faire est de confier l’automobile à l’un des techniciens des garages First Stop. Ils disposent en effet de toutes les compétences et de tout le matériel nécessaires pour parvenir à un juste diagnostic et effectuer les réparations adéquates, pour un excellent rapport qualité-prix.

 

Les causes les plus graves

Si le voyant moteur est rouge, il existe très vraisemblablement une anomalie du système d’allumage, d’injection ou d’antipollution. Nous avons déjà évoqué l’attitude à adopter dans ce cas précis.
Il peut également arriver que le logo du moteur apparaisse sur le tableau de bord, mais soit accompagné d’un autre. Ici, peu importe la couleur du témoin, il faut stopper le véhicule immédiatement.

C’est notamment le cas si s’allume en parallèle :
- Le niveau du liquide de refroidissement ;
- Le niveau d’huile ;
- La surchauffe du moteur ;
- Le contrôle des gaz d’échappement.

Au-delà de la manifestation des voyants, certains signes, perceptibles par le conducteur, doivent l’alerter et l’amener à garer promptement le véhicule. C’est le cas si le moteur vibre ou si une odeur de brûlé se répand dans l’habitacle. 

 

Les autres causes

Fort heureusement, un voyant moteur qui se manifeste ne signifie pas obligatoirement que l’incident est gravissime. Des causes plus bénignes peuvent en être à l’origine. Mais cela ne vous exempte surtout pas de faire contrôler l’automobile par un technicien d’un centre First Stop. Cela constitue la meilleure des garanties pour en avoir le cœur net.
 

Une fuite d’huile

Si le témoin apparaît quand le moteur chauffe, il est possible que la cause soit une fuite dans le système de lubrification. Cela est confirmé si des traces d’huile sont décelées sur le moteur.

 

De l’air dans le système d’alimentation en carburant

Il s’agit d’un souci assez fréquent, provoqué par une action assez anodine. Il est probable, dans ce cas, que le bouchon du réservoir ait été laissé ouvert ou ait été mal refermé. C’est ce qui a permis à l’air de pénétrer dans le système.


Les cylindres

S’ils sont potentiellement en cause, le professionnel vérifie s’il y a une étincelle à leur niveau. Si ce n’est pas le cas, il procède à un examen minutieux des différents éléments qui les composent, afin de vérifier leur bon état de marche (bobine, capteur de vilebrequin, bougies, câbles haute tension…).


 

Le capteur d’oxygène

Si ce capteur est encrassé par une quantité suffisamment importante de poussière ou de suie, cela peut entraîner l’apparition du voyant. Pour résoudre le problème, il n’y a pas d’autre solution que de remplacer le capteur.
 

Le système d’injection

Les buses d’injection du carburateur peuvent subir une perte de débit. Cela a logiquement un impact sur les performances du moteur, et le témoin s’allume en conséquence. Un professionnel peut procéder à un nettoyage minutieux des composants, à l’aide d’additifs spéciaux.
 

Une mauvaise qualité de carburant

Fort heureusement, il s’agit sans doute de l’une des causes les plus fréquentes… mais aussi les moins graves. Pour remédier au problème, il suffit d’opter pour un carburant de qualité supérieure, c’est-à-dire pourvu en additifs. Si ce n’est pas de prime abord la solution la plus économique au regard des prix à la pompe, cela contribue au bon entretien de la voiture.

Besoin de faire un devis ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.