Voiture qui fume noir 

Voiture qui fume noir : plusieurs explications sont possibles

Une voiture qui fume noir est un signal jugé alarmant par la plupart des automobilistes. Les causes potentielles de ce souci, qui se produit au niveau du pot d’échappement, sont nombreuses et dépendent notamment du type de motorisation du véhicule.

Lorsque l’on n’est pas soi-même un professionnel, il est extrêmement hasardeux de déterminer ce qui a pu déclencher cette anomalie. Pour en avoir le cœur net et éviter que le problème ne dégénère en une panne aux conséquences coûteuses, rendez-vous rapidement dans l’un des garages First Stop. Nos techniciens possèdent toutes les connaissances pour établir le bon diagnostic dans ce cas de figure et procéder si besoin aux réparations nécessaires. Vous êtes ainsi certain de repartir sereinement au volant de votre voiture.

Qu’est-ce que la fumée noire et comment se manifeste-t-elle ?

Une fumée noire qui émane du pot d’échappement n’est généralement pas bon signe. Mais quels sont exactement les symptômes ? Quand cette fumée est-elle particulièrement présente ? Est-elle accompagnée d’autres phénomènes détectables par le conducteur ? Et, surtout, à quoi correspond-elle ? Nous allons essayer d’y voir plus clair.

 

fumee

Les symptômes

En ce qui concerne l’apparence, la fumée n’est pas uniquement noire : elle est également très dense. Cela est surtout vrai pour les moteurs diesel, mais la voiture qui fume noir est un phénomène qui se manifeste surtout à l’accélération. Quand le moteur a eu le temps de chauffer, le phénomène est susceptible de se produire également au ralenti, ou encore quand la vitesse est constante.

Le véhicule, notamment en charge élevée, peut également connaître des baisses de performances : l’usager constate une voiture qui fume noir et une perte de puissance notable quand il accélère.

 

Qu’est-ce que la fumée noire ?

Voici donc à quoi ressemble cette fumée et dans quelles circonstances elle apparaît. Mais qu’est-elle exactement ?

Pour qu’un moteur à combustion fonctionne correctement, le mélange entre le carburant et l’air doit être parfaitement dosé. Les problèmes surviennent quand un déséquilibre se manifeste par rapport à ce qui est préconisé :

- Si l’air est trop présent par rapport au carburant, on parle d’un mélange pauvre ;

- Dans le cas contraire, il s’agit d’un mélange riche. Dans ce cas de figure, la combustion ne se fait pas entièrement. Il existe donc des gaz qui ne sont pas brûlés et qui sont rejetés via le pot d’échappement, sous la forme d’une fumée noire.
 

Les causes communes à tous les moteurs


Ici, peu importe que le véhicule soit équipé d’un moteur essence ou diesel. Ces causes peuvent se produire indifféremment avec l’un ou l’autre.

- Si la fumée noire est présente au ralenti et beaucoup moins  à pleine charge, un injecteur est certainement responsable. Rappelons que le rôle des injecteurs est de fournir au moteur la quantité de carburant adéquate en fonction des circonstances, à un instant précis.
Ils sont situés à l’entrée des cylindres du moteur et permettent ainsi une pression efficiente de carburant, tout en évitant également le gaspillage, puisque c’est exactement la quantité nécessaire qui est fournie.

Si l’injecteur est déficient, il peut envoyer une quantité de carburant anormalement élevée, ce qui entraîne un mélange riche évoqué plus haut : le carburant est présent en quantité trop importante par rapport à l’air. On assiste à une consommation anormale, et donc à une émission de fumée noire.

- Si la voiture ne semble pas être perturbée quand elle est au ralenti, mais qu’elle souffre en revanche à l’accélération, le filtre à air doit être vérifié. Quand on est dans le cas d’une voiture qui fume noir et qui broute, ce dernier est potentiellement en cause.

 

Le filtre à air a pour fonction de retenir les particules de poussière que l’on trouve dans l’air. S’il est bouché, le bon dosage entre air et carburant n’est plus respecté, avec les conséquences que l’on connaît.

- Si la fumée noire est détectée quel que soit le régime de la voiture, que le ralenti est perturbé et que le voyant du diagnostic se manifeste, le professionnel va s’intéresser à la sonde de température moteur, qui connaît peut-être une avarie. Dans ce cas, c’est une quantité trop importante de carburant qui est envoyée à la combustion.
Il est sans doute nécessaire de procéder au remplacement de cette sonde.

Les causes pour les moteurs diesel


Dans les moteurs diesel, deux pièces peuvent notamment être tenues responsables de l’émission de fumée noire, car elles subissent l’encrassement du moteur.

- La sonde lambda : son rôle est de diriger l’injection. Si elle est trop sale, il est possible que les informations qu’elle envoie ne soient pas les bonnes. Dans ce cas, le mélange entre air et carburant n’est plus correctement dosé, et les gaz non brûlés sont expulsés du pot d’échappement, entraînant la fumée noire.

- La vanne EGR (Exhaust Gaz Recirculation) : elle a été créée pour respecter les normes européennes en matière d’anti-pollution. Auparavant, quand un moteur diesel fonctionnait à bas régime, les gaz imbrûlés étaient rejetés dans l’atmosphère. Avec la vanne EGR, ces gaz sont redirigés vers l’injection pour qu’ils y soient brûlés une seconde fois.
Mais aussi ingénieux que soit ce fonctionnement, il possède le désavantage d’encrasser le système d’injection, et la vanne peut, dans certains cas extrêmes, être totalement bouchée. Elle renvoie alors une quantité trop importante de gazole et le moteur est obstrué, entraînant l’apparition de la fumée noire.

Il faut noter que sur les voitures diesel assez anciennes, une pompe d’injection, dont le rôle est de donner aux injecteurs la bonne quantité de carburant, peut être défaillante. Si la combustion ne peut se faire entièrement, la fumée noire apparaît.

Les causes pour les moteurs essence


- Le régulateur de pression règle la quantité d’essence qui est envoyée au moteur et doit la maintenir constante. S’il connaît un dysfonctionnement, une quantité trop importante de carburant peut générer la fumée noire qui va s’extraire du véhicule via le pot d’échappement.

- Quand il y a une quantité trop importante d’hydrocarbures qui ne sont pas brûlés, des résidus de charbon, appelés calamines, sont présents sur les parois du moteur. Le technicien procède alors à une opération appelée décalaminage, qui permet au véhicule de fonctionner à nouveau normalement.

- Pour les véhicules anciens qui disposent d’un vieux carburateur, le starter peut être tenu responsable de l’émission de fumée noire. Sa fonction est de favoriser le démarrage à froid de la voiture, en augmentant la quantité d’essence. S’il est bouché, l’intervention d’un expert est indispensable.

Comment éviter l’apparition de la fumée noire ?

Une voiture correctement entretenue a infiniment moins de risques de connaître des défaillances. Une analyse de la plupart des causes possibles quand une fumée noire apparaît met particulièrement en évidence les bienfaits d’un entretien régulier.

Vérifier le filtre à air, la sonde de température du moteur, les injecteurs… Faites réaliser toutes ces opérations dans l’un de nos centres First Stop : la compétence de nos techniciens représente la meilleure des garanties pour éviter que ne surviennent des problèmes telles que l’apparition de la fumée noire, véritablement anxiogènes et potentiellement coûteux.

Besoin de faire un devis ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.