sifflement voiture

 

sifflement

Comment interpréter le sifflement de sa voiture ?

Le sifflement de la voiture n’est en général pas bon signe quand il se fait entendre. Il peut se manifester à différentes étapes de l’utilisation du véhicule. Sans que la liste ne soit exhaustive, on peut citer le sifflement de la voiture à l'arrêt, au ralenti, en marche arrière, en tournant, lors du démarrage du moteur, à basse vitesse, à l'embrayage...


Les origines du sifflement peuvent être nombreuses. A moins d’être un professionnel de la mécanique, il est illusoire de vouloir procéder soi-même à un diagnostic, et encore plus d’entreprendre une réparation de fortune : la solution apportée pourrait être pire que le problème et occasionner des dégâts (et donc des coûts) importants.

Si un tel bruit se fait entendre, le bon geste à adopter est d’amener le véhicule dans un centre First Stop. Nos techniciens possèdent toutes les compétences et toutes les connaissances nécessaires pour déterminer à coup sûr l’origine du sifflement et y apporter la réponse adaptée

Un sifflement au niveau du moteur

Si le bruit caractéristique se manifeste lorsque vous accélérez, le moteur est potentiellement en cause. Mais dans ce dernier, énormément de pièces sont utilisées en même temps : dès lors, il est particulièrement délicat de savoir laquelle est à l’origine du problème.
Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des causes potentielles. Mais ne perdez pas de vue que l’expertise d’un professionnel est indispensable pour en avoir le cœur net.


Un problème de différentiel

Leur rôle est particulièrement important, puisqu’ils permettent aux roues du même essieu de tourner à des vitesses différentes. Ceci est le cas dans les virages, car la roue extérieure a davantage de distance à parcourir que l’intérieure, et doit donc rouler plus vite.
Les engrenages du différentiel avant ou arrière peuvent être usés et entraîner un sifflement. Rendez-vous dans un centre First Stop pour valider ou non cette hypothèse.

Un problème de turbocompresseur


Est-il normal qu’un turbo siffle ? Il est en effet tout à fait logique qu’un turbocompresseur émette un sifflement. Mais celui-ci doit être léger. Il faut s’en préoccuper quand ce sifflement est plus puissant que d’ordinaire. C’est un signe qui ne doit surtout pas être pris à la légère, car il peut être annonciateur d’une casse prochaine.
Deux causes peuvent en l’occurrence provoquer le sifflement :


Une durite d’alimentation percée


Si cette durite est en cause, le bruit se fait uniquement remarquer lorsque le conducteur accélère. L’air sous pression passe par la fissure ou le trou, ce qui occasionne le sifflement.  Dans certains cas, c’est davantage un soufflement qui est perceptible.
Le technicien chargé d’identifier l’origine du dysfonctionnement procède à un examen minutieux des durites d’alimentation et de l’échangeur et vérifie si nécessaire que le circuit d’admission est bien étanche.

 

Le turbo abimé
 

Dans ce cas précis, le sifflement de la voiture se fait entendre à l’accélération, mais également à la décélération. Généralement, c’est un problème lié au graissage des paliers du turbo qui est en cause. Plus que jamais, il faut être réactif, car le turbocompresseur se détériore rapidement dans cette situation, ce qui peut aboutir à une casse moteur : les ailettes du compresseur se brisent et arrivent dans les chambres de combustion.

Un problème de direction assistée

Si le bruit se fait entendre à l’accélération, mais que le sifflement de la voiture dans un virage est plus prégnant, le mécanisme de la direction assistée est peut-être en cause. Si le bruit est particulièrement strident et provient du moteur, le plus probable est qu’une courroie soit usée.
Mais une courroie trop lâche peut également glisser sur la pompe de la direction assistée et entraîner le sifflement de la voiture.
Un technicien saura quelle est le problème dans ce cas précis. Il peut retendre la courroie ou bien la remplacer si nécessaire.

 

Un problème de transmission

Le sifflement de la voiture peut être potentiellement occasionné par des frottements dans le mécanisme de transmission. Le liquide de transmission est possiblement en cause, s’il n’est plus présent en quantité suffisante. Mais des engrenages usés ou des roulements de roue abimés peuvent également être responsables. En quoi consiste un roulement dans une voiture ? Le roulement d’une roue permet à cette dernière de tourner sans résistance, pour une conduite souple et agréable.

Pour en avoir la certitude, en attendant l’avis d’un professionnel, poussez le moteur jusqu’à ce que le sifflement soit le plus fort. Passez au point mort et coupez le moteur. Si la nuisance sonore est encore présente, la transmission est en cause. Si ce n’est pas le cas, le dysfonctionnement est à chercher ailleurs (turbocompresseur, embrayage…)


 

Un problème de gaz d’échappement

Le sifflement peut être provoqué par une fuite des gaz d’échappement. Celle-ci peut intervenir entre le turbo et le tuyau d’échappement, ou bien entre la tête de cylindre et le collecteur d’échappement. Dans un cas comme dans l’autre, les gaz partent à l’extérieur à une vitesse suffisante pour occasionner le bruit caractéristique.



Un problème dans le système de refroidissement

Le système de refroidissement est évidemment indispensable au bon fonctionnement de la voiture. En évitant la surchauffe du moteur, il permet d’éviter des dégâts extrêmement graves, parfois irrémédiables.
Les tuyaux qui composent ce système sont indispensables à son bon fonctionnement, mais ce sont également des éléments fragiles. Le liquide de refroidissement et l’air, qui circulent constamment dans ces tuyaux, mettent leur résistance à rude épreuve. De petites fissures sont susceptibles d’apparaître, et c’est leur étanchéité qui est remise en cause.
Le sifflement qui se fait entendre dans ce cas est celui de l’air s’échappant par l’une de ces fissures.

En revanche, si le bruit est toujours perceptible quand le moteur est coupé, le radiateur est potentiellement à l’origine du problème. Rappelons que le rôle du radiateur est d’atténuer la température du liquide de refroidissement avant que celui-ci ne reparte dans le moteur. Il est donc essentiel pour que le moteur ne surchauffe pas.
Si le joint d’étanchéité du bouchon du radiateur n’est plus efficient, l’air passe, ce qui entraîne logiquement le sifflement.

Un sifflement au niveau de la boîte de vitesse

La boîte de vitesse est évidemment l’un des éléments les plus essentiels de la mécanique auto. Elle joue le rôle d’intermédiaire entre l’énergie créée par le moteur et les roues de la voiture. En actionnant le levier de vitesse, le conducteur l’augmente ou la réduit.

La boîte de vitesse est composée de multiples pièces, qui s’imbriquent de manière fluide les unes aux autres. Un sifflement à ce niveau est une alerte sérieuse, qui signifie que les différents éléments se frottent entre eux ou que certains sont endommagés. De manière générale, le bruit atteint son plus haut niveau au passage de la première vitesse. Si un spécialiste n’intervient pas rapidement, une casse peut arriver à court terme.

Les causes du sifflement


- Il est possible que l’huile présente dans la boîte de vitesse soit en cause. Elle peut éventuellement avoir perdu de son efficacité car chargée en matières. Il est également possible que cette huile ne soit pas présente en quantité suffisante, en raison d’une fuite. Dès lors, dès qu’une vitesse est actionnée, certaines pièces, qui ne sont plus protégées par le liquide visqueux, se frottent entre elles et provoquent le sifflement caractéristique.

- Certaines pièces sont hypothétiquement détériorées, telles que les pignons ou les roulements. Il n’y a pas d’autre alternative que de les faire changer.

Analyser les sifflements, un exercice difficile

Pourquoi ma voiture siffle-t-elle ? On l’aura compris, le sifflement peut être provoqué par un nombre important d’éléments, à différents endroits du véhicule. S’il est toujours utile d’identifier ce bruit et de chercher à connaître son origine, il s’agit d’un exercice périlleux.

Reconnaître un sifflement plutôt qu’un autre n’est pas chose aisée, d’autant plus que d’autres manifestations, plus ou moins proches, peuvent se produire et vous induire en erreur : couinements, cliquetis, toussotements, claquements, grondements... La distinction, par exemple, entre un sifflement et un grincement de la voiture n’est pas toujours évidente à faire.

La bonne conduite à tenir, lorsqu’un sifflement ou n’importe quelle manifestation sonore se produit, est de prendre rapidement contact avec un centre First Stop. Le savoir-faire de nos experts, quelle que soit la marque de votre automobile, permet de cerner avec certitude l’origine de l’anomalie et d’y apporter la réponse appropriée.