Le filtre à huile d’une voiture

 

Le filtre à huile est essentiel au bon fonctionnement d’un véhicule. Cette pièce doit être régulièrement changée pour éviter des dommages irréversibles.

filtre à huile

LE FILTRE À HUILE : UNE PIÈCE ESSENTIELLE

Même s’il s’agit d’une petite pièce, le filtre à huile d’une voiture a un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement du bloc moteur. Or, il ne faut pas perdre de vue que ce filtre a une durée de vie limitée dans le temps, en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Pour augmenter la durée de vie du moteur, il est donc essentiel de le changer régulièrement. Pour cela, faites confiance aux experts des centres First Stop : ils possèdent toutes les compétences nécessaires pour mener à bien cette opération, et vous éviter ainsi bien des désagréments.

Quel est le rôle du filtre à huile dans un moteur ? Nombreux sont ceux qui connaissent mal son utilité, alors que d’autres ignorent même son existence ! C’est un tort, car il est absolument indispensable au bon fonctionnement du moteur.
 

Un rôle essentiel

Il sert à filtrer les impuretés qui finissent par s’accumuler dans l’huile moteur. Il agit donc en complément des lubrifiants, et assure le nettoyage du circuit en gardant l’huile propre. Cette dernière circule en effet dans le moteur et finit par capturer les résidus qui s’y trouvent.

On distingue deux types de déchets : des hydrocarbures, qui sont des résidus d’huile brûlée, et des minuscules particules métalliques, générées par la friction du moteur. Les premières vont noircir le filtre, alors que les deuxièmes vont y laisser des morceaux assez facilement reconnaissables, car brillants. Mais quelle que soit la nature des résidus, il est vital de les filtrer et de les retenir afin qu’ils n’encrassent pas le moteur.

Le filtre retient toutes les impuretés dont la taille est supérieurde 15 à 20 microns. C’est donc de l’huile purifiée qui circule dans le moteur, évitant à celui-ci d’être encrassé. Il a une durée de vie limitée, car il est victime d’une certaine usure. Si nous comprenons tous l’utilité de changer les pneus d’une voiture, il n’en est pas toujours de même en ce qui concerne le filtre. Pourtant, lorsqu’il est usé, il ne fonctionne plus correctement et ne remplit plus son rôle.

 

 L’importance de son entretien

Lorsque le filtre est usé, cela peut entraîner des conséquences assez fâcheuses :


Une usure prématurée du moteur, qui entraîne une diminution de la longévité du véhicule.
- Une consommation d’huile trop importante, en raison d’une surpression dans le bloc moteur. Ce dernier peut alors subir des dégâts irréversibles ;
- Lorsque le filtre est saturé, le moteur utilise davantage de carburant pour fonctionner. La consommation augmente donc sensiblement, ce qui occasionne fatalement une élévation des dépenses ;
- Dans certains cas, les fumées d’échappement augmentent.

Pour éviter une pression trop importante dans le carter d’huile, les filtres comportent un mécanisme qui laisse passer l’huile sans que celle-ci n’ait été filtrée, même s’il y a une défaillance. Le moteur continue ainsi de fonctionner, mais avec une huile chargée en impuretés de toutes sortes.

De plus, un filtre saturé ne se détecte pas immédiatement. Le véhicule peut être utilisé normalement, mais en apparence seulement. Il est absolument indispensable de faire vérifier et de changer régulièrement cette pièce. Il s’agit de l’un des éléments essentiels au bon entretien et au bon fonctionnement de son véhicule.

Comment détecter une défaillance ?

Il existe plusieurs symptômes qui peuvent être annonciateurs d’une possible défaillance de la pièce. Il faut agir si vous constatez :

  • des fuites d’huile sous le moteur lorsque celui-ci tourne au ralenti ;
  • une surchauffe du moteur ;
  • une augmentation anormale de la consommation d’huile ;
  • l’indicateur de pression d’huile se manifeste sur le tableau de bord.

Rendez-vous rapidement dans l’un de nos centres First Stop, pour établir un diagnostic et procéder si besoin à un remplacement de la pièce.

Certaines mauvaises pratiques peuvent réduire de façon considérable la durée de vie du filtre. L’utilisation de lubrifiants de mauvaise qualité, une mauvaise installation, une conduite rapide alors que le moteur n’a pas eu le temps de chauffer, un remplacement trop tardif des pièces d’usure… Toutes ces pratiques sont à éviter pour maximiser l’espérance de vie de la pièce.

Les différents types de filtres

On distingue ainsi deux types de filtres différents. Les deux ont exactement la même fonction (conserver l’huile propre), mais apparaissent sous deux formes bien distinctes :
- La première est un bloc, qui comprend une cartouche filtrante, laquelle est protégée par un élément métallique. L’ensemble est vissé sur le moteur. Il s’agit encore aujourd’hui de la forme la plus répandue.
- La seconde est une cartouche placée dans un boîtier qui épouse sa forme. Cette cartouche se remplace sans impacter d’autres éléments.

Quelle que soit la forme qu’il revêt, le filtre est conçu avec un papier poreux, qui retient les impuretés. Il laisse passer l’huile saine. Ce papier est plié en accordéon et dispose ainsi de plusieurs couches afin de maximiser la surface de filtrage et donc son efficacité.

À quelle fréquence le changer ?

Quand change-t-on le filtre à huile d’une voiture ? Une erreur malheureusement répandue consiste à retarder le plus possible le changement de cette pièce, pour éviter les dépenses sur le véhicule. Il s’agit d’une erreur : en effet, la maxime « mieux vaut prévenir que guérir » prend ici tout son sens. Il est préférable d’engager une faible dépense qu’avoir à faire face à une panne ou un ennui mécanique important plus tard (aux conséquences parfois extrêmement coûteuses).

Le carnet d’entretien du véhicule fournit de précieuses indications pour savoir à quel moment il est recommandé de programmer le changement de cette pièce. De manière générale, son remplacement est considéré comme étant obligatoire :
- Lors d’une vidange ;
- Tous les 15.000 kilomètres pour les véhicules équipés d’un moteur diesel et tous les 10.000 kilomètres pour les modèles essence.

Notez que la solution « entre deux », c’est-à-dire changer l’huile sans remplacer le filtre, n’est pas satisfaisante. Dans ce cas, la vidange n’est pas efficace et l’huile se charge d’impuretés et encrasse le moteur très rapidement.

Pour gagner en tranquillité, il n’est pas recommandé de changer soi-même son filtre. En effet, certains outils sont nécessaires pour cela (une clé, une cloche ou une pince de filtre à huile…). D’autre part, il est indispensable d’installer un modèle de filtre rigoureusement identique au précédent. En cas de différence, cela peut occasionner des difficultés dans la circulation de l’huile et donc des répercussions sévères pour le moteur.

Les compétences des techniciens First Stop vous permettent de vous épargner cette tâche assez longue et fastidieuse. Pour la garantie d’un travail bien fait, faites appel à nos experts, qui redonneront une espérance de vie optimale à votre moteur. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos équipes.

Besoin de faire un devis ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.