Filtre à habitacle

Filtre à habitacle : définition et fonction

Le filtre à habitacle est un élément assez méconnu de la plupart des automobilistes. Ceci est assez paradoxal, car s’il n’est pas lié à la mécanique du véhicule, son importance est néanmoins évidente. Le système de ventilation qui équipe la voiture a pour fonction de restituer dans l’habitacle l’air provenant de l’extérieur. Or, ce dernier est souvent pollué, chargé en particules, pollen, allergènes ou autres agents nocifs. Le filtre retient l’ensemble de ces éléments, et c’est donc de l’air assaini que le conducteur et les passagers respirent.

Néanmoins, comme l’ensemble des filtres d’une voiture, il n’a pas une durée de vie illimitée. Il convient de le changer régulièrement, notamment quand certains signes apparaissent. Pour mener à bien cette opération, mieux vaut faire appel à un professionnel. Les techniciens des centres First Stop maîtrisent parfaitement les techniques pour procéder au changement. N’hésitez pas à faire appel à eux quand un besoin de remplacement se fait sentir.

Quel est son rôle ?

Une voiture est équipée de toutes sortes de filtres : à air, à carburant, à huile. Le filtre à habitacle n’est sans doute pas le plus connu d’entre tous, mais sa fonction est essentielle. Il participe ainsi à préserver la santé des personnes qui se trouvent à l’intérieur du véhicule. En effet, l’habitacle constitue un environnement fermé où l’air est peu renouvelé. Il est donc particulièrement important que celui qui est respiré soit le plus sain possible.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, le filtre joue un rôle à longueur d’année, quelle que soit la saison. En effet, il filtre aussi bien le circuit de climatisation que celui du chauffage.
En capturant toutes sortes d’éléments, le filtre purifie l’air qui pénètre dans la voiture. Sont ainsi bloqués :

- Les gaz d’échappement des automobiles ;
- Les particules polluantes, qui peuvent provenir de la combustion du moteur, mais également de l’activité industrielle propre aux grandes agglomérations ;

Une voiture est équipée de toutes sortes de filtres : à air, à carburant, à huile. Le filtre à habitacle n’est sans doute pas le plus connu d’entre tous, mais sa fonction est essentielle. Il participe ainsi à préserver la santé des personnes qui se trouvent à l’intérieur du véhicule. En effet, l’habitacle constitue un environnement fermé où l’air est peu renouvelé. Il est donc particulièrement important que celui qui est respiré soit le plus sain possible.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, le filtre joue un rôle à longueur d’année, quelle que soit la saison. En effet, il filtre aussi bien le circuit de climatisation que celui du chauffage.
En capturant toutes sortes d’éléments, le filtre purifie l’air qui pénètre dans la voiture. Sont ainsi bloqués :

- Les gaz d’échappement des automobiles ;
- Les particules polluantes, qui peuvent provenir de la combustion du moteur, mais également de l’activité industrielle propre aux grandes agglomérations ;

- L’ensemble des allergènes : pollen, germes, poussières…


 

Les différents types de filtres


Il existe plusieurs filtres à habitacle, qui n’ont pas tous la même efficacité. On distingue :


Le filtre à pollen 
 

Comme son nom l’indique, il protège avant tout du pollen. Il est de couleur blanche.


Le filtre au charbon actif


Le filtre à habitacle au charbon actif est de couleur grise, et en plus de protéger le conducteur et ses passagers des allergènes, il est également efficace pour stopper la pollution et les éventuelles mauvaises odeurs provenant de l’extérieur. Il est donc plus efficace que le filtre à pollen.

Son efficacité s’explique par le fait qu’il est constitué de trois couches distinctes, qui ont chacune leur propre efficacité :

- Le préfiltre bloque les poussières et les particules de taille imposante ;
- La couche filtrante, faite de microfibres, stoppe le pollen et les petites particules ;
- Le charbon actif qui est efficient contre les gaz polluants.

 


Le filtre au polyphénol



Il est supposé être d’une très grande efficacité, en capturant la grande majorité des bactéries et allergènes. Ce filtre possède toutes les caractéristiques de celui au charbon actif, mais avec un traitement aux polyphénols. Grâce à cet antioxydant, ce sont plus de 90% des allergènes les plus virulents qui sont bloqués.
Ce système breveté connaît un succès croissant.

filtre

Pourquoi changer son filtre ?

Il y va du filtre à habitacle comme tous ceux du véhicule : il s’agit d’une pièce d’usure qui, au fil du temps et des kilomètres, a tendance à s’encrasser et à s’user. Dans ce cas, il perd naturellement en efficacité. Il est donc absolument essentiel, pour la santé des personnes se trouvant dans la voiture, de procéder à son remplacement : un filtre saturé peut être dangereux.

Un filtre particulièrement sale peut aller jusqu’à bloquer tout passage d’air extérieur à l’intérieur de la voiture, ce qui pose des problèmes évidents. Dans ce cas, le moteur du circuit de ventilation peut éventuellement subir des dommages, ou bien se casser. Un cas de figure qui occasionne des réparations assez lourdes, et donc coûteuses.

Une ventilation défaillante


Si la ventilation de votre véhicule semble perdre de sa puissance, c’est sans doute parce que l’amas de poussières gène la circulation de l’air. Il peut également arriver qu’une feuille d’arbre soit arrêté par le filtre et, du coup, empêche l’air de circuler.


Un problème de climatisation


Si la climatisation ne souffle plus autant d’air que d’ordinaire ou si l’air qui vous parvient n’est pas assez froid, il est nécessaire de changer le filtre. Toutefois, si le problème persiste après le remplacement, il est alors judicieux de faire vérifier le système de climatisation.


 Une odeur désagréable


Situé dans un espace peu aéré et soumis à l’humidité, le filtre à habitacle est un terrain idéal pour voir apparaître toutes sortes de bactéries ainsi que des moisissures. Celles-ci génèrent des mauvaises odeurs, qui sont également le signe que le filtre arrive en fin de vie.


Un désembuage moins efficace


Si vous constatez, quand le besoin s’en fait sentir, que le désembuage du pare-brise prend davantage de temps, le filtre à habitacle est potentiellement en cause. En effet, si l’air a des difficultés à circuler, il est logique que la buée soit plus compliquée à faire partir.

Comment changer son filtre ?

L’emplacement du filtre varie en fonction du véhicule. Il peut ainsi se trouver au niveau de la boîte à gants, derrière ou en dessous. 

Le filtre peut également, notamment dans les modèles assez anciens, se trouver sous le capot, au niveau de la base du pare-brise.
Enfin, il ne faut pas perdre de vue que pour être 100% efficace, le filtre doit être installé dans le bon sens !

Il est fortement conseillé, pour éviter de faire de mauvaises manipulations qui pourraient occasionner un coût important, de faire appel à des professionnels pour procéder au changement du filtre à habitacle. Faites confiance aux techniciens des centres First Stop, qui connaissent parfaitement cette opération, quelle que soit la marque et quel que soit l’âge du véhicule. Ils changent le filtre de façon efficace, à un rapport qualité-prix très compétitif.

Besoin de faire un devis ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.