Filtre à carburant 

Filtre à carburant : un élément indispensable de la voiture

Le filtre à carburant est présent dans toutes les voitures équipées d’un moteur à explosion/combustion. S’il est de taille réduite, son importance n’est pas pour autant proportionnelle : en effet, un filtre en mauvais état qui ne remplit plus correctement sa fonction peut entraîner des conséquences sérieuses pour le véhicule et son propriétaire. Il est donc tout simplement indispensable au bon fonctionnement et aux bonnes performances de l’automobile.

Un professionnel est le mieux placé pour déterminer si cet élément doit être changé. Pour ne rien laisser au hasard, confiez votre voiture à l’un des techniciens des centres First Stop. Ils possèdent en effet toutes les compétences et le savoir-faire nécessaires pour établir un diagnostic précis et, le cas échéant, remplacer le filtre à carburant.

fàc

Le rôle du filtre à carburant

L’objectif de ce filtre est de retenir toutes sortes d’éléments que l’on retrouve fréquemment dans le carburant. Sont concernés les résidus, les impuretés ou encore la rouille. Tous ces éléments peuvent par exemple s’immiscer dans le réservoir de façon apparemment anodine, quand le conducteur effectue le plein de son véhicule. Grâce à son action, le filtre protège le carburateur et le système d’injection, qui souffrent énormément quand ils sont confrontés à un carburant souillé.

Ce filtre joue donc un rôle prépondérant dans la longévité du moteur et empêche sa détérioration. Il permet également d’éviter une consommation trop importante de carburant. Il en existe de plusieurs sortes : certains, au-delà de leur mission première, régulent également la température et la pression.

Où se trouve le filtre à carburant ? La réponse est variable d’un cas à l’autre, puisqu’il peut se situer au niveau du moteur ou encore sous le véhicule, vers les roues arrières.

Des impuretés d’origines diverses

S’il arrive que le carburant se charge en impuretés, encore faut-il comprendre d’où proviennent celles-ci. Comme nous allons le constater, les origines sont à la fois nombreuses et variées… Peuvent ainsi être en cause :

- Une réparation effectuée sur un élément mécanique ;
- La condensation de l’eau au niveau du réservoir ;
- L’oxydation du réservoir ou de l’un des conduits auxquels il est relié ;
- Le flux en provenance du système de ventilation ;
- Tout simplement, la conception de la voiture.

 

Une filtration de plus en plus qualitative

Durant plusieurs décennies, les voitures ont fonctionné avec un système de filtration des impuretés extrêmement basique et à l’efficacité limitée. Aujourd'hui, les véhicules équipés d’injecteurs à commande piézoélectrique ou d’une injection à rampe commune demandent des filtres de plus en plus efficaces.

Un système de filtration peu performant aboutit automatiquement à des pannes moteurs fréquentes et parfois graves. Compte-tenu du coût souvent élevé associé à ce genre de problèmes.

Les risques liés à un filtre abîmé ou hors d’usage

Ce n’est pas parce que la voiture démarre et semble dans un premier temps fonctionner normalement que le filtre n’a pas besoin d’être changé. Il existe plusieurs signes annonciateurs, qui ne doivent surtout pas être pris à la légère. Quand ils sont décelables par le conducteur, le bon réflexe est de se rendre le plus rapidement possible dans l’un des centres First Stop. L’un de nos experts déterminera  l’origine de l’anomalie et conclura si le filtre à carburant est en cause.

Si ce dernier est particulièrement encrassé, cela est susceptible d’entraîner :

- Une consommation de carburant au-dessus de la normale ;
- Une apparition de fumée blanche ;
- Des à-coups au niveau du moteur, car ce dernier n’est plus correctement alimenté en carburant ;
- Une baisse significative des performances du moteur ;
- La cassure de la pompe à injection ;
- La corrosion et/ou l’usure prématurée des injecteurs.

Quand faut-il remplacer le filtre ?

Quand changer le filtre à carburant ? Il n’existe pas de réponse définitive à cette question : tout dépend de la marque et du type de véhicule. Comme toujours, le seul élément ayant valeur de vérité définitive est le carnet d’entretien de la voiture : lui seul fait foi dans ce domaine, et il est donc fortement conseillé de s’y reporter en cas de doute.

Néanmoins, de manière générale, on estime que pour les automobiles équipées d’un carburateur, il est recommandé de faire procéder au changement tous les deux ans, ou tous les 40.000 kilomètres.  
Pour celles dotées d’un système d’injection, il faut se rendre systématiquement dans un garage First Stop à fréquence régulière, tous les deux ans.

Dans la quasi-totalité des cas, le contrôle de ce filtre intervient au moment de la révision du véhicule. C’est le moment que choisit le technicien pour procéder à une vérification.

Bien évidemment, si certains symptômes interviennent avant la date prévue pour la révision, il faut réagir promptement. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire en cas de démarrage compliqué, d’à-coups au niveau du moteur ou si vous constatez que vous devez passer à la pompe plus souvent que d’ordinaire.
Enfin, la prudence étant mère de sûreté, il est conseillé de faire changer son filtre avant chaque départ en vacances, en particulier si celles-ci impliquent de longs déplacements, synonymes de nombreux kilomètres à parcourir.

Si vous vous demandez quel est le rôle du filtre à gasoil, il est rigoureusement identique à celui des moteurs essence. A une petite subtilité près cependant. En effet, il faut noter que les filtres des véhicules diesel doivent être changés plus fréquemment que ceux des voitures essence. En effet, le gazole est composé de matières diverses, et notamment de l’eau. Dès lors, les risques de corrosion sont logiquement plus élevés et le filtre doit également retenir des particules de rouille.