La purge du liquide de frein

Purge du liquide de frein : pourquoi elle est indispensable

La purge du liquide de frein est une opération indispensable pour circuler dans des conditions de sécurité optimales. Ce liquide, en effet, joue un rôle absolument essentiel dans le système de freinage : sans lui, il n’est tout simplement pas possible de freiner.
 

Le liquide de frein n’a pas une durée de vie aussi longue que celle de la voiture, loin s’en faut. En effet, au fil des mois et des kilomètres, il perd ses propriétés et se révèle moins efficace. Il faut également qu’il soit présent en quantité suffisante dans le réservoir.
 

Un liquide de frein détérioré a un impact significatif sur les conditions de freinage. Globalement, les freins ne réagissent plus aussi rapidement, et la distance nécessaire pour stopper le véhicule augmente. Autant dire que cela a des répercussions importantes sur votre sécurité, mais également celle des autres usagers.
 

Ainsi, il est conseillé de faire contrôler régulièrement le liquide de frein dans un centre First Stop. Il faut également s’y rendre si vous constatez un freinage moins performant que d’ordinaire.

Pour un très bon rapport qualité-prix, nos techniciens effectuent un diagnostic complet et procèdent si nécessaire à une réparation. Grâce à leur savoir-faire, vous pouvez reprendre rapidement le volant, à bord d’un véhicule dont les freins fonctionnent parfaitement.
 

Le liquide de frein

Freiner est incontestablement l’une des actions les plus courantes lorsque nous conduisons. Instinctivement, nous appuyons pour cela sur la pédale prévue à cet effet. Mais dans la majeure partie des cas, nous ignorons exactement quel est le mécanisme qui s’enclenche et qui permet à la voiture de ralentir, voire de s’arrêter.
 

Le liquide de frein a pour rôle de transmettre la pression exercée par le conducteur sur la pédale aux quatre roues. Pour cela, il se propage dans l’ensemble du circuit, et finit par pousser les plaquettes contre les disques de frein (ou les mâchoires sur les tambours, en fonction du système de freinage dont est équipée l’automobile).
 

Le frottement entraîne logiquement une résistance, qui empêche le disque de tourner librement. Or, comme celui-ci est solidaire de la roue, la vitesse de rotation diminue : plus concrètement, la voiture freine.

 

La durée de vie

Il est important de savoir que le frottement que nous venons d’évoquer entraîne des températures très élevées, qui peuvent aisément tutoyer les 800°. Cette chaleur est transmise au liquide de frein, qui finit, au fil des freinages, par se détériorer et perdre ses propriétés. Dès lors, le freinage est moins efficace, et si la situation perdure, cela peut endommager les freins du véhicule.
 

Le liquide de frein, donc, n’a pas une durée de vie illimitée. Il faut le faire contrôler pour être certain de rouler dans de bonnes conditions de sécurité.

 

purge

Quand faire la purge du liquide de frein ?

Il est parfaitement légitime de se demander tous les combien faire la purge du liquide de frein. Il n’existe pas de réponse universelle en la matière, car bon nombre de paramètres entrent en jeu.
 

La marque et le modèle de la voiture, ainsi que son poids, a naturellement une influence. Le type de conduite également, car il est évident qu’une personne qui passe son temps à donner de violents coups de frein sollicite davantage le liquide qu’une autre à la conduite plus souple.

Enfin, si vous conduisez quasiment exclusivement en milieu urbain, vous freinez bien plus souvent que sur une voie rapide. Et cela a pour effet de détériorer plus rapidement le liquide.
 

Ainsi, de manière purement indicative, une purge du liquide de frein doit intervenir tous les 50.000 kilomètres, ou tous les deux à quatre ans. Ne jouez pas avec votre propre sécurité ou celle des autres : quand le moment est venu, ne retardez pas l’échéance et rendez-vous dans un garage First Stop. C’est le meilleur moyen pour éviter des ennuis potentiellement graves... et coûteux.

Les signes annonciateurs

Certaines manifestations doivent vous laisser penser que le moment est venu de procéder à une purge du liquide de frein. C’est notamment le cas si vous ressentez une sensation inhabituelle quand vous actionnez la pédale de frein, qui est plus molle qu’à l’accoutumée.

De la même façon, si vous constatez que le freinage est moins réactif que d’ordinaire ou que la distance de freinage a tendance à s’allonger, il faut réagir sans tarder.
 

Visuellement, il est possible de savoir si un changement de liquide est nécessaire. Observez son niveau dans le réservoir : il doit obligatoirement se trouver entre les repères minimum et maximum. S’il est trop bas, soit il existe une fuite (une réparation doit être faite urgemment), soit les plaquettes de frein sont usées (dans ce cas, davantage de liquide est nécessaire pour freiner, et le niveau baisse plus rapidement).

Enfin, la couleur du liquide est un indice qui ne trompe pas : s’il est foncé ou brunâtre, c’est qu’il s’est détérioré. Un renouvellement est alors indispensable.
 

Le voyant de liquide de frein

Ce voyant est présent sur le tableau de bord de la voiture. Il est assez facilement reconnaissable, puisqu’il représente un cercle, au centre duquel se trouve un point d’exclamation. De part et d’autre, on trouve deux parenthèses continues.
 

Sur les modèles assez anciens, il est identique à celui du frein à main : c’est alors la lettre « P » que l’on trouve en lieu et place du point d’exclamation. S’il se manifeste quand vous roulez, la première chose à faire est de vérifier que le frein à main a été correctement desserré. Si cela est le cas, il y a alors un problème au niveau du liquide de frein.
 

Attention également à ne pas le confondre avec le témoin d'usure des plaquettes de frein. Quand l'épaisseur de ces dernières est insuffisante, apparaît un cercle vide, à côté duquel on trouve deux arcs de cercle discontinus.
 

Pourquoi s’allume-t-il ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce voyant n’est là que pour indiquer un niveau de liquide insuffisant. Il ne contrôle ni la pression ni l’état de détérioration.

Quand il s’allume, il n’y a pas d’urgence à proprement parler, même s’il ne faut pas trop attendre avant de se rendre dans un garage First Stop.
 

Le liquide de frein est stocké dans un réservoir situé sur la partie supérieure du maître-cylindre. Ce réservoir est équipé d’un bouchon vissé, qui comprend le capteur de niveau. Un flotteur, quand il est en position trop basse, allume électriquement le témoin du tableau de bord.
 

Voici les causes principales à la manifestation du voyant :
 

- Le niveau du liquide est insuffisant. Cela est dû à une maintenance qui n’a pas été effectuée dans les temps. Encore une fois, cette situation n’est pas critique, mais un professionnel doit pouvoir effectuer une purge du liquide de frein à court terme.
 

- Une fuite du liquide de frein est à déplorer. En fonction de son importance, elle peut entraîner une baisse drastique de l’efficacité du système. Ce souci doit en revanche être traitée en urgence.
 

- Enfin, il est possible qu’il existe une anomalie au niveau du capteur. Si le voyant s’allume mais que le niveau est correct, c’est cette piste qui est la plus évidente.
 

BESOIN DE FAIRE UN DEVIS ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.