Frein à tambour

Freins à tambour : rôle et fonctionnement

Les freins à tambour font partie intégrante du système de freinage. Ils sont absolument indispensables pour pouvoir freiner dans de bonnes conditions. A ce titre, ils sont systématiquement vérifiés à l’occasion d’un contrôle technique.
 

Ces freins qui étaient autrefois très présents dans le parc automobile ont depuis quelques années tendance à disparaître, au profit des freins à disque. Il est vrai que par rapport à ces derniers, ils comportent comme nous le verrons certains désavantages.

Ils sont malgré tout encore présents dans un nombre important de véhicules d’entrée de gamme, notamment les petites berlines. Il est donc important de comprendre comment ils fonctionnent.
 

Ces freins sont des consommables : ils ne durent pas éternellement et doivent être entretenus et changés à intervalles réguliers. Si cela n’est pas fait, c’est la sécurité des occupants de la voiture, ainsi que celle des autres usagers de la route, qui pourraient être remise en cause.
 

Changer ses freins n’est absolument pas à la portée de n’importe quel néophyte. Nous vous déconseillons fortement de procéder vous-même à cette opération, qui serait prendre le risque d’une mauvaise manœuvre aux conséquences potentiellement importantes.
 

Faites confiance aux garagistes professionnels des garages First Stop : quel que soit le type de freins de l’automobile, ils maîtrisent parfaitement tous les gestes inhérents à leur entretien et leur remplacement. Nos techniciens connaissent le schéma, et la mécanique des freins à tambour (et les outils pour y accéder), pour les camions comme pour les voitures.

Pour pouvoir poursuivre votre route sereinement avec des freins 100% efficaces, n’hésitez pas à leur confier votre véhicule.
 

frein tambour

Histoire des freins à tambour

Ils ont été développés dans l’industrie automobile mais également dans le domaine de l’aviation. Ce dernier secteur a été le premier à les délaisser, notamment en raison des inconvénients liés à la qualité du freinage.

Du côté des voitures, c’est tout d’abord dans le domaine de la course qu’ils ont été progressivement abandonnés, car les constructeurs privilégiaient la performance et se sont tournés vers les freins à disques.
 

Peu à peu, ces derniers ont commencé à équiper les voitures pour le grand public. Aujourd’hui, la majeure partie des voitures est dotée de freins à disques, au moins sur le train avant. Néanmoins, ceux à tambour subsistent à l’arrière dans les voitures assez anciennes ou dans les entrées de gamme des plus récentes.
 

Le fonctionnement

Comment fonctionne le frein à tambour ? Il s’actionne lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein. Voici de quoi il est composé, en sachant que tous ces éléments se trouvent sur la partie fixe du moyeu :
 

- Des mâchoires de frein ;

- Des garnitures ;

- Des ressorts ;

- Des cames ou des pistons qui vont enclencher le mécanisme.
 

Trois cas différents

- Si le conducteur n’appuie pas sur la pédale de frein, le système n’est évidemment pas sollicité. Ainsi, grâce à l’action d’un ressort, le piston est rentré, et les mâchoires, dans ces conditions, n’appuient pas à l’intérieur du tambour. Il n’y a donc aucun frottement, et les roues peuvent tourner librement, sans aucune résistance.
 

- Si le conducteur est amené à freiner pour une raison ou pour une autre, le piston intervient, en poussant les mâchoires sur le tambour. Il en résulte un frottement très intense, et donc une diminution de la rotation des roues. Pour parler plus clairement, le véhicule freine.
 

- Une fois que le conducteur retire son pied de la pédale de frein, le piston cesse d’être en action, et les mâchoires retrouvent leur position d’origine. Les roues ne rencontrent plus de résistance et tournent normalement.
 

Atouts et inconvénients

Si l’on s’intéresse aux avantages et inconvénients de ces freins, il convient d’être clair. Globalement, ils sont moins performants que ceux à disques. Ces derniers, en effet, ont pour atout de freiner progressivement, ce qui n’est pas le cas de leurs concurrents.
 

Ceux à tambour ont ainsi tendance à entraîner un blocage des roues. Lorsque cela se produit, il n’est plus possible de maîtriser la trajectoire de la voiture, et les risques de collision sont alors importants.

L’autre inconvénient est qu’ils mettent énormément de temps à refroidir. Si vous êtes amené à freiner à plusieurs reprises dans un laps de temps assez court, le risque de surchauffe est réel.
 

Leur plus grand atout est leur prix. Il n’est pas possible de le définir de façon définitive, car il dépend du modèle et des dimensions de la voiture. Mais de manière générale, il est nettement moins onéreux que le frein à disque.
 

Faut-il les remplacer ?

Quand changer les freins à tambour ? La question est importante, car nous avons déjà souligné que ces pièces étaient soumis à l’usure du temps et des kilomètres parcourus.

Comme ils sont placés à l’arrière du véhicule, ils subissent moins le poids de ce dernier en cas de freinage. Leur durée de vie est donc assez longue, aux alentours de 80.000 kilomètres. Ceci est nettement supérieur aux freins du train avant, qui doivent en moyenne être changés tous les 30.000 kilomètres.
 

Mais au-delà de cette préconisation, il convient également de procéder à un dépoussiérage, qui est indispensable pour conserver une qualité de freinage optimale. Il doit intervenir tous les 60.000 kilomètres environ.
 

Enfin, il est également très pertinent de se demander quand changer la garniture. En effet, c’est cette garniture, placée sur les mâchoires, qui subit le frottement quand les freins sont utilisés. Elle s’use donc à un rythme qui dépend de votre style de conduite et des types de routes que vous empruntez.
 

Il faut rester vigilant à ce sujet, car quand la garniture devient trop fine, le freinage n’est plus aussi efficace. Et si les mâchoires entrent directement en contact avec le tambour, celui-ci peut subir à terme des dommages importants et devoir être remplacé.
 

Il est donc recommandé de se rendre régulièrement dans un garage First Stop afin de faire inspecter l’état général de ses freins. Soyez également attentif à certains signes qui témoignent d’une anomalie :
 

- Il se produit un bruit inhabituel lorsque vous freinez ;
 

- La pédale de frein vibre lorsque vous appuyez dessus. Il est probable dans ce cas que les tambours aient perdu leur forme initiale ;
 

- Une pédale qui vous semble anormalement dure ou molle est également un symptôme qui doit vous mettre en alerte. Un souci avec le liquide de frein est alors une piste sérieuse : soit celui-ci est contaminé par la présence d’air ou d’eau, soit il existe une fuite à ce niveau.
 

BESOIN DE FAIRE UN DEVIS ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.