Les distances de freinage

Distance de freinage : définition

La distance de freinage est une notion absolument essentielle dans le cadre de la sécurité routière. Il est donc important de la maîtriser, ainsi que d’autres définitions plus ou moins proches mais qui comprennent quelques subtiles différences : distance d’arrêt, distance de réaction, distance de sécurité.

 Comme nous le verrons, cette distance n'est pas universelle. En effet, cette mesure est susceptible d’être influencée par un nombre assez important de facteurs. Le premier d’entre eux est évidement la vitesse, mais d’autres peuvent intervenir : conditions météorologiques, usure du système de freinage...

 Ne perdez jamais de vue qu’une voiture qui freine dans des conditions optimales doit avoir pour cela des freins en parfait état de fonctionnement. On ne peut pas transiger là-dessus, car la sécurité du conducteur, des passagers et des autres usagers de la route en dépend.

Pour utiliser votre véhicule en toute tranquillité, faites régulièrement contrôler vos freins dans l’un des garages First Stop. Nos techniciens connaissent parfaitement l’ensemble du système de freinage et savent quelle est la conduite à tenir en cas d’anomalie.

freinage

En quoi consiste-t-elle ?

Elle est familière de la plupart des personnes, mais sans être parfaitement maîtrisée dans la majorité des cas. La définition de la distance de freinage est celle-ci : il s’agit de la distance qui est parcourue par la voiture entre le moment où le pied du conducteur appuie sur la pédale de frein et l’arrêt complet.

 Si cette notion de distance de freinage est importante, elle est cependant incomplète. Pour comprendre la problématique dans sa globalité, il faut également être familier d’autres concepts.

La distance de réaction

C’est la distance parcourue par le véhicule entre le moment où le conducteur perçoit un problème ou un danger et le moment où il appuie sur la pédale de frein. Durant cet intervalle, le cerveau analyse la situation et décide de la réaction appropriée, en envoyant un ordre.

Le temps de réaction, en règle normale, est d’environ une seconde. Mais des facteurs sont susceptibles d’agir défavorablement, donc de l’augmenter :

- La fatigue du conducteur ;

- Une distraction quelconque, la plus connue étant l’utilisation du téléphone ;

- L’alcool ou l'absorption d’autres substances qui nuisent au champ de vision et altèrent la perception que l’on peut avoir des distances et des objets.

La distance d’arrêt

 "C'est quoi la distance d'arrêt ?" est une question qui mérite d'être posée, car elle est dans les faits capitale. Elle se calcule assez simplement, en additionnant distance de réaction et distance de freinage.

C’est donc la mesure du parcours accompli par la voiture entre le moment où le danger est perçu et l’arrêt complet du véhicule.

  La distance de sécurité

 En ayant connaissance de toutes les données énoncées ci-dessus, il faut respecter une distance de sécurité avec le véhicule qui nous précède. C’est une nécessité absolue pour pouvoir anticiper au maximum si un événement imprévu survient.

Bien entendu, plus la vitesse du véhicule est importante, plus la distance de sécurité doit être élevée.

 

Pour avoir un ordre d’idée, on estime que la distance de sécurité se calcule sur le nombre de mètres parcourus par l’automobile durant deux secondes. A 90 km/h, elle est de 50 mètres, et elle passe à 73 mètres à la limite de la vitesse autorisée sur autoroute, soit 130 km/h.

Quelques généralités

 La distance d’arrêt, du point de vue de la sécurité, est finalement celle qui importe le plus, puisqu’elle indique la distance totale avant l’arrêt de la voiture. Elle est égale à la distance de réaction augmentée de la distance de freinage.

Pour conduire sereinement, il faut donc que cette distance d’arrêt soit inférieure à la distance de sécurité : ainsi, vous ne courez aucun risque de rentrer en collision avec la voiture située devant vous.

 Contrairement à ce que l’on entend parfois, certaines aides à la conduite ne permettent pas de réduire la distance de freinage. L’ABS, notamment, a pour fonction d’éviter le blocage des roues en cas de freinage particulièrement violent. Il permet donc de limiter la casse, car lorsque les roues se bloquent, il devient impossible de maîtriser son véhicule, et les dégâts peuvent être considérables.

Les facteurs à prendre en compte

Comment calculer la distance de freinage ? Elle varie en fonction de bon nombre de facteurs et ne se calcule pas de façon absolue. Voici ce qui entre en jeu :

- La vitesse excessive constitue sans aucun doute le plus important des critères. Il faut comprendre qu’elle n’augmente pas de façon proportionnelle avec la distance de freinage. Ainsi, si on double sa vitesse, la distance que met le véhicule à s’arrêter est multipliée par quatre !

- Le poids de la voiture joue également un rôle. Plus il est important, plus la distance est grande, car le poids a logiquement une influence sur l’énergie cinétique. 

- Les conditions météorologiques ont une influence sur l’adhérence des pneus sur la chaussée. La distance de freinage sur route humide est par exemple multipliée par deux. Il faut donc absolument respecter les limitations de vitesse indiquées par temps de pluie.

- L’état du système de freinage dans son ensemble. Ainsi, une usure très avancée des plaquettes de frein ou des disques de frein a inévitablement des répercussions négatives. Pensez à les faire contrôler régulièrement, et de préférence à chaque fois que vous allez accomplir un long trajet.

BESOIN DE FAIRE UN DEVIS ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.