Les disques et plaquettes de frein

Disques et plaquettes de frein : le cœur du système de freinage

Les disques et plaquettes de frein font partie intégrante du système de freinage d’un véhicule. Ils sont donc indispensables pour pouvoir ralentir ou stopper la voiture quand le besoin s’en fait sentir. Ces deux éléments sont ainsi intimement corrélés à la sécurité du conducteur, de ses passagers, mais également celle des autres usagers qu’il est amené à croiser au cours des différents itinéraires.
 

Lorsque nous utilisons notre voiture, les freins sont constamment utilisés, même si cela est d’autant plus vrai en ville. Dès lors, de manière inéluctable, les disques et plaquettes de frein sont soumis à une usure : il est illusoire de penser que leur durée de vie est illimitée. Il est absolument indispensable d’être attentif aux symptômes caractéristiques lorsque cela se produit.
 

La meilleure conduite à tenir, en cas de doute, est de se rendre le plus rapidement possible dans un garage First Stop. Nos experts possèdent toutes les qualifications et toute l’expérience nécessaires pour établir un diagnostic précis. Ils déterminent ainsi si un changement de l’une ou l’autre de ces pièces est nécessaire, et c’est l’esprit tranquille que vous pouvez reprendre la route.
 

Le système de freinage d’une voiture

Avant de nous intéresser plus spécifiquement aux disques et plaquettes de frein, il est important de comprendre le système de freinage dans sa globalité. Ainsi, quand il s’agit de freiner, plusieurs options s’offrent à nous.
 

Le frein à main

Il est bien entendu connu de tous, et il sert avant tout à immobiliser le véhicule après l’avoir garé. Il est également courant de le solliciter dans des circonstances de conduite bien particulières, notamment dans le cas d’un démarrage en côte.

En relevant le levier, un câble permet d’actionner un mécanisme qui agit sur les freins, le plus souvent à l’arrière. Les deux roues de cet essieu sont ainsi bloquées. Il faut noter que dans un nombre croissant de véhicules modernes, le traditionnel frein à main laisse sa place à un autre, doté d’une commande électrique.
 

Le frein moteur

Tous les conducteurs l’utilisent, parfois sans le savoir faute de connaître son appellation. Pour l’actionner, il suffit de relâcher la pression exercée sur la pédale d’accélération. Ceci a pour effet de priver temporairement le moteur de carburant, et il agit en quelque sorte comme un compresseur, formant une résistance aux roues. Cela a logiquement pour effet de ralentir l’automobile.
 

La pédale de frein

Ce système de freinage est ultra majoritairement à commande hydraulique. Nous savons tous ce qui arrive quand nous actionnons notre pédale de frein, mais sans réellement savoir, la plupart du temps, comment le mécanisme fonctionne. Sans trop rentrer dans des détails techniques, voici qui devrait vous permettre d’y voir plus clair.
 

Le fait d’appuyer sur la pédale fait que le maître cylindre, qui constitue en quelque sorte la commande mère du système, pousse le liquide de frein. Celui-ci circule dans les canalisations et parvient jusqu’aux étriers, qui contiennent les fameuses plaquettes.

Il est important de comprendre que ces canalisations comportent deux circuits distincts : le premier gère la roue avant gauche et la roue arrière droite, et le second les deux autres. Ainsi, si l’un des deux circuits connaît une anomalie, le système de freinage reste équilibré.
 

La pression hydraulique évoquée plus haut va avoir pour effet de faire entrer en contact les plaquettes avec les disques. Or, ces derniers sont solidaires des roues car fixés au moyeu. Dès lors, la rotation des disques diminue, et celle des roues également : le véhicule freine.

freinage

Le remplacement des disques et plaquettes de frein

Ces éléments, à force d’être sollicités, subissent une usure. Il convient alors de les changer quand celle-ci est trop avancée. Si le remplacement des disques induit obligatoirement celui des plaquettes, l’inverse n’est pas vrai.

Du reste, les plaquettes doivent être changées environ deux fois plus régulièrement que les disques.

Il n’est pas possible d’indiquer le prix du changement des disques et plaquettes de frein avant ou arrière, car il dépend du type de véhicule. 
 

N’hésitez pas à nous consulter pour obtenir un devis pour disques et plaquettes de frein. Chez First Stop, nous garantissons nos interventions, pour un rapport qualité-prix très compétitif.
 

Les disques de frein

Voici les cas où les disques de frein doivent être changés. Inutile, si vous n’êtes pas vous-même un professionnel, de vouloir établir un diagnostic, qui a toutes les chances d’être erroné. Faites confiance aux techniciens de First Stop, qui connaissent et maîtrisent parfaitement toutes les vérifications d’usage à effectuer pour contrôler l’usure des disques.
 

- Si l’épaisseur des disques a franchi le seuil défini par le constructeur à force d’être sollicités, il faut les changer. On estime en règle générale que cela est nécessaire quand cette épaisseur a diminué de 10 à 15% environ.
 

- Lorsqu’un disque est fissuré ou fêlé, cela se ressent par des vibrations au moment du freinage. Plus ce dernier intervient quand la vitesse est élevée, plus la vibration est importante. Il s’agit d’une alerte particulièrement sérieuse, qui implique de se rendre sans attendre dans un centre First Stop.
 

- Enfin, un disque peut également être voilé. Dans ce cas, sa surface n’est plus régulière, et les symptômes peuvent être divers, en plus d’une vibration dans la pédale de frein. Un bruit caractéristique de grincement peut apparaître quand vous freinez, ou une odeur se faire sentir, comme si l’on brûlait du caoutchouc.

On estime qu’en moyenne, les disques doivent être changés tous les 60.000 kilomètres environ. Il faut impérativement consulter le carnet d’entretien du véhicule pour obtenir une indication plus précise, même si divers paramètres sont également à prendre en compte. Ainsi, utiliser son véhicule exclusivement en ville, où il est nécessaire de freiner constamment, ou encore une conduite sportive sollicitent beaucoup le système de freinage et peuvent à ce titre demander un changement précoce des disques.
 

Les plaquettes de frein

La chaleur qui se diffuse lors du freinage, en fonction de la vitesse de la voiture, peut atteindre des températures extrêmement élevées, jusqu’à 800° environ. Pour que cette chaleur diminue, les plaquettes perdent de la matière, de façon plus ou moins importante en fonction de l’intensité du freinage. Il est donc parfaitement normal que les plaquettes s’usent. Cela témoigne du bon fonctionnement du système.

Comme cela est le cas pour les disques, l’usure des plaquettes dépend du type de conduite et du nombre de kilomètres parcourus. On estime qu’elles doivent être remplacées tous les 20 à 30.000 kilomètres.

Notons que le freinage, logiquement, est toujours plus intense à l’avant qu'à l’arrière, en raison du poids du véhicule qui est projeté vers l’avant. Ceci explique que les plaquettes de frein avant doivent être changées plus régulièrement, même s’il est inévitable que celles placées à l’arrière finissent, elles aussi, par se détériorer.


Le témoin d'usure

Dans les véhicules anciens, les languettes métalliques des plaquettes, en cas d’usure, frottent contre les disques. Cela a pour conséquence de produire un son particulièrement strident, qui agit comme une alarme auprès du conducteur : il est temps de procéder à un changement.
 

Aujourd’hui, les voitures modernes sont équipées d’un capteur, muni d’une boucle de fil électrique. Quand la plaquette s’use, le fil rencontre le disque et cela entraîne l’allumage du voyant. Certains capteurs très récents sont encore plus perfectionnés et agissent à titre préventif. Ce sont des témoins à deux niveaux : en plus de prévenir d’une usure des plaquettes, ils indiquent le nombre de kilomètres restants.

Naturellement, ces capteurs sont conçus pour se casser en cas d’usure. Il convient dès lors de les changer en même temps que les plaquettes.

Le voyant d’usure des plaquettes de frein est présent sur le tableau de bord. Il est généralement de couleur orange et représente un cercle, avec à sa gauche et à sa droite deux parenthèses discontinues. Quand ce témoin se manifeste, il faut donc se rendre sans attendre dans un centre First Stop pour procéder au remplacement des plaquettes incriminées.

BESOIN DE FAIRE UN DEVIS ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.