Les freins arrières

Freins arrière de la voiture : définition et utilité

Les freins arrière d’une voiture, au même titre que ceux situés à l’avant, jouent un rôle important du point de vue de la sécurité routière. Des freins en mauvais état sont moins efficaces, et ils engendrent une augmentation de la distance de freinage. Pour garantir la sécurité du conducteur, des autres occupants du véhicule mais également celle des autres usagers, il est capital que ces freins soient en parfait état de fonctionnement.
 

Il existe deux types de frein dans les véhicules modernes : à disques ou à tambours. Les premiers sont les plus récents, et on les retrouve dans 100% des cas sur le train avant. A l’arrière, ils ont tendance à supplanter les freins à tambours, car ils comportent certains avantages évidents par rapport à ces derniers. Néanmoins, on continue de retrouver les freins à tambours sur les vieilles voitures, ou sur les véhicules d’entrée de gamme plus récents.
 

Quelle que soit la nature de vos freins arrière, il convient de rester particulièrement vigilant devant des signes d’usure. Si ceux-ci se manifestent, la meilleure chose à faire est de se rendre le plus rapidement possible dans un garage First Stop.

Nos techniciens maîtrisent en effet parfaitement le fonctionnement des freins à disques et tambours, et ils sauront cerner l’origine du problème. Pour un excellent rapport qualité-prix, vous avez la certitude de repartir au volant d’un véhicule équipé de freins en parfait état de marche.
 

freins

Les différents types de freins arrière

On l’a compris, il existe plusieurs types de freinage à l’arrière d’une voiture. Ce n’est pas le cas à l’avant, où l’on retrouve exclusivement des freins à disques. Il est important de bien comprendre la différence entre les deux systèmes pour pouvoir réagir efficacement en cas de problème.
 

Les freins à disques

Le disque de frein est solidaire de la roue, puisqu’il est attaché sur le moyeu. Les plaquettes, elles, sont maintenues dans l’étrier. Quand le conducteur appuie sur la pédale de frein, la pression mécanique exercée se transforme en pression hydraulique. Cette dernière pousse les plaquettes contre le disque, et il y a alors un frottement. C’est la résistance ainsi créée qui permet de ralentir la vitesse de rotation des roues, et donc de freiner le véhicule.
 

Les avantages

De manière générale, les freins à disques offrent de réels avantages par rapport à ceux à tambours. Ceci explique pourquoi ils ont tendance à se généraliser au détriment de ces derniers.

Ainsi, la qualité de freinage est nettement supérieure, car les deux côtés du disque représentent une surface importante exposée à l’air extérieur. La chaleur est donc bien mieux supportée, et le freinage d’autant plus efficace et progressif.
 

La durée de vie

Les disques de frein sont des consommables. A ce titre, ils s’usent au fil des kilomètres et ils n’ont pas une durée de vie infinie. Il faut se référer aux préconisations du constructeur pour avoir une idée précise en la matière, mais on estime que leur longévité avoisine les 80.000 kilomètres environ. Généralement, un disque est considéré comme trop usé s’il a perdu 10 à 15% de son épaisseur.
 

Plusieurs facteurs interviennent pour déterminer la durée de vie des disques. Ainsi, une conduite sportive, faite de nombreuses accélérations et coups de frein, met vos disques à rude épreuve. Dans le même ordre d’idée, le fait de rouler exclusivement en ville ou dans de petites routes sinueuses (à la montagne par exemple) a logiquement un impact négatif sur l’usure des disques.
 

Il est important de savoir qu’un changement de disques rend obligatoire le remplacement des plaquettes. En revanche, l’inverse n’est pas vrai : il est tout à fait possible de changer ses plaquettes sans pour autant en faire de même avec les disques.
 

Les freins à tambour

Ils représentent le système de freinage le plus ancien, et il a longtemps été utilisé dans les domaines de l’aviation et de l’automobile. Il se compose notamment d’une cloche, qui est solidaire de la roue. C’est ce que l’on appelle précisément le tambour. Les autres éléments sont :
 

- Les mâchoires de frein ;

- Les garnitures, qui peuvent être plus ou moins tendres en fonction des modèles ;

- Des cames ou des pistons qui actionnent le système ;

- Des ressorts.
 

Quand le conducteur exerce une pression sur la pédale de frein, le piston est sollicité. C’est lui qui va pousser les mâchoires vers le tambour. Il en résulte alors un contact, qui génère un frottement très intense. Le tambour tourne donc moins vite, et la roue également.

Une fois que la pédale de frein cesse d’être actionnée, l’ensemble des éléments revient à sa place initiale, et le tambour, faute de résistance, roule librement.
 

Les avantages

Malheureusement, les avantages des freins à tambour se limitent à leur prix. Ils sont moins onéreux que les freins à disque, et ceci explique pourquoi on ne les trouve aujourd’hui que sur les voitures modestes.
 

En ce qui concerne l’efficacité du freinage, en revanche, il n’y a pas de comparaison possible. Si les freins à disques permettent un freinage progressif, ce n’est pas le cas avec les freins arrière à tambour, qui ont tendance à entraîner un blocage des roues.

Or, quand cela se produit, il devient impossible pour le conducteur de maîtriser la trajectoire du véhicule. Les risques de collision ou d’accident sont donc nettement plus élevés.
 

Autre inconvénient, ils mettent énormément de temps à refroidir. Si les circonstances exigent que vous deviez freiner à plusieurs reprises dans un laps de temps limité, le risque de surchauffe est réel, avec en parallèle un freinage qui perd en efficacité.
 

La durée de vie

A l’image des disques de frein, les freins à tambours doivent être changés à intervalles réguliers. Encore une fois, tout dépend du type de véhicule, mais on estime que leur durée de vie oscille entre 80.000 et 140.000 kilomètres.
 

Mais cela ne constitue pas la seule obligation. En effet, il est nécessaire d’effectuer un nettoyage de ces freins arrière tous les 60.000 kilomètres. Enfin, les garnitures des mâchoires, qui entrent en contact avec le tambour, s’usent également : elles doivent être remplacées tous les 30.000 kilomètres environ.
 

Les signes d'usures

Il existe des signes qui indiquent que vos freins arrière à tambours sont en fin de vie. Soyez particulièrement vigilant si l’un d’eux venait à se manifester, et ne tardez pas pour vous rendre rapidement dans un garage First Stop.
 

- Si les tambours sont défaillants, il n’est pas rare de ressentir des vibrations au niveau de la pédale de frein. Celle-ci peut également réagir différemment sous la pression de votre pied ;
 

- Des bruits anormaux, tels que des griffures ou des raclages, doivent également vous alerter. Il s’agit potentiellement d’un souci au niveau de la garniture.
 

- Un frein à main desserré est également un symptôme associé à des tambours défectueux.
 

BESOIN DE FAIRE UN DEVIS ?

Votre devis personnalisé en quelques clics.